Cote d'Ivoire: Béoumi - Sidi Touré inaugure une usine de transformation d'anacarde qui crée 350 emplois

Le samedi 6 février 2021 à Béoumi, le porte-parole du gouvernement Sidi Tiémoko Touré, ministre de la Communication et des Médias a présidé la cérémonie d'inauguration d'une usine de transformation de noix de cajou.

Avant la coupure symbolique du ruban, Sidi Touré a félicité les promoteurs de cette usine pour l'œuvre, au bénéfice des populations du département de Béoumi, parce que, "les populations de Béoumi ont payé le prix fort des différentes crises sociales qu'a connues le département ces dernières années. Ce qui a plombé le développement local. Mais grâce à la volonté de certains fils, filles et cadres, Béoumi est en marche pour son développement.

Aujourd'hui, c'est une unité de transformation de cajou mais dans les mois à venir, d'autres usines seront inaugurées. Notamment dans le domaine agroalimentaire et de la cimenterie. Ces usines permettront de créer de nombreux emplois au profit des populations en particulier les jeunes et les femmes, dont le Président Alassane Ouattara fait un des piliers majeurs de sa gouvernance.

C'est pourquoi, j'exhorte toutes les filles et tous les fils de Béoumi à œuvrer pour la consolidation de la paix, de l'unité, de la fraternité et de la concorde, gage d'un développement harmonieux. Ici à Béoumi comme partout ailleurs en Côte d'Ivoire, nous devons nous départir de la violence et de la division pour développer ensemble nos localités", a fait savoir Sidi Tiémoko Touré, député de Béoumi.

Installée sur 2,5 hectares, l'usine de transformation d'anacarde Food Co, d'une capacité de 50 000 tonnes par an, a nécessité un investissement privé de près de 500 millions de FCFA et va créer 350 emplois dont des femmes seront en majorité bénéficiaire.

Cette manufacture dont la vocation est la transformation de la noix de cajou en divers produits tels que la pâte alimentaire, les biscuits, l'huile, les bio-carburants, l'acide et les cosmétiques est la première dans le département de Béoumi selon Tahirou Sanogo, son Président directeur général (Pdg).

"Notre but est de faire de la culture d'anacarde, un modèle de croissance et un levier pour le développement économique et social de Béoumi", a-t-il souligné. Avant de rendre hommage aux 2000 paysans locaux intervenant dans la culture de l'anacarde pour le ravitaillement de cette manufacture. Après avoir procédé à la découverte de la plaque inaugurale de l'usine de transformation d'anacarde à Béoumi, le ministre Sidi Touré a tenu à la visiter et rencontrer tout le personnel.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.