Seychelles: Un nouvel institut national pour la culture et le patrimoine du pays va être créé, selon le maire

Un institut national de la culture et du patrimoine sera bientôt créé pour promouvoir et protéger la culture créole seychelloise, a déclaré jeudi le maire de Victoria.

Le maire David Andre a déclaré lors d'une conférence de presse que l'institut contribuerait à créer une cohérence dans les efforts de la nation insulaire pour protéger son patrimoine.

"Par le passé, le Département de la Culture relevait de la responsabilité de différents ministères. Avec cela, nous avons vu qu'il n'y avait pas de continuité. Il y a eu des moments, où le ministre en charge de la Culture était peut-être passionné par une certaine chose et poussait un agenda Cela lui a permis de progresser. Cependant, d'autres sont venus et ont peut-être estimé que ce n'était pas une priorité ou important et ont apporté des changements », a déclaré M. André.

Le maire a déclaré que si un ministre continue à être en charge de la culture, des améliorations ne seront pas apportées.

« À la suite de mes réflexions, recherches et discussions, je sens que la culture doit devenir une institution de l'État et c'est le nouveau concept dont nous parlons. Nous parlons d'une institution qui relève du chef de l'État, qui aura son conseil consultatif, qui a la culture créole à cœur et veut voir à ce qu'elle soit promue et préservée », a-t-il poursuivi.

M. André a expliqué que les membres du conseil dirigé par un secrétaire d'État seront les gardiens de la culture et du patrimoine créoles seychellois. Avoir un tel institut permettra à la culture de prospérer malgré tout changement politique qui se produira dans le pays à long terme.

On dit souvent que le peuple seychellois est un melting pot de races, représentant une diversité ethnique qui remonte à la seconde moitié du 18e siècle avec des origines d'Afrique, d'Europe et d'Asie.

La secrétaire principale à la culture, Cécile Kalebi, a déclaré qu'il y aurait des changements structurels au sein du département. Suite à des consultations avec des partenaires et des personnes engagées dans la promotion de la culture des Seychelles, le concept est en phase avec ce que le département travaillait déjà dessus.

"Nous pensons que les changements structurels qui seront apportés prochainement donneront plus de force au ministère de la Culture afin qu'il puisse appliquer les règlements et les programmes que nous voulons mettre à la disposition du public. Comme vous le savez, une culture sans la participation des gens mourra. En tant que Seychellois, vous êtes le gardien de votre culture, il est donc dans notre intérêt de faire en sorte que les gens puissent s'intégrer et se considérer comme faisant partie de la culture à laquelle ils appartiennent », a déclaré Mme. Kalebi.

Elle a ajouté que la nouvelle structure donnera l'occasion à ces programmes, activités et développements d'avoir lieu.

Patrick Victor, l'ambassadeur de la culture dans la nation insulaire de l'océan Indien occidental, a déclaré que c'était une occasion idéale pour les militants culturels d'apporter une contribution à travers cette nouvelle structure.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.