Sénégal: Premier acte dans la procédure de levée de l'immunité parlementaire de Sonko

Ousmane Sonko, président du parti Pastef, opposition sénégalaise

Dakar — Le bureau de l'Assemblée nationale et la conférence des présidents ont déclenché, jeudi, la procédure de levée de l'immunité parlementaire d'Ousmane Sonko cité dans une affaire de viol présumée.

L'Assemblée nationale a été saisie par le juge d'instruction du 8e cabinet à l'initiative du procureur de la République.

Le bureau et la conférence des présidents se sont réunis ce jeudi dans une Assemblée sous haute surveillance policière.

L'étape suivante de la procédure est la mise en place, lundi, 15 février, d'une commission ad hoc qui étudiera le fond de cette requête en entendant le mis en cause, Ousmane Sonko.

Elle produira ensuite un rapport à présenter, le 17 février, lors d'une séance plénière consacrée à la levée de l'immunité parlementaire du député.

Adji Sarr, une employée d'un salon de beauté et de massage situé à Dakar, a déposé auprès de la section judiciaire de la Gendarmerie une plainte contre le parlementaire et leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité (Pastef).

La jeune femme déclare avoir été victime de "viols répétés" et de "menaces de mort" dont le député, candidat à l'élection présidentielle de 2019, serait l'auteur.

Ousmane Sonko est un fonctionnaire des impôts et domaines radié de la fonction publique par Macky Sall, en 2016, pour "manquement à l'obligation de discrétion professionnelle".

Le leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l'éthique et la fraternité (PASTEF) était arrivé troisième à l'élection présidentielle de 2019.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.