Cote d'Ivoire: Souleymane Diarrassouba - "La baguette de pain reste et demeure au prix de 150 fcfa sur le territoire national"

À cette occasion, Souleymane Diarrassouba, ministre du Commerce et de l'Industrie a fait savoir que le secteur de la boulangerie pâtisserie en Côte d'Ivoire pèse aujourd'hui plus 100 milliards de Fcfa avec plus de 2 000 boulangeries sur toute l'étendue du territoire national dont plus de la moitié à Abidjan.

«La filière boulangerie pâtisserie connaît aujourd'hui une belle évolution. Elle se présente comme une opportunité réelle pour relever les défis de l'emploi et de l'amélioration du bien-être des populations. Le marché de la baguette de pain pèse à lui seul, en Côte d'Ivoire plus de 100 milliards de FCFA. La production journalière d'une boulangerie varie en moyenne en 2 000 et 3 000 pains. Au-delà donc d'offrir un cadre moderne et une variété de produits de consommation de qualité aux populations de Bingerville, ce sont plus de 40 emplois directs, soit environ 100 emplois. À ce titre vous contribuez à la réduction du chômage en Côte d'Ivoire », a-t-il dit. Souleymane Diarrassouba a profité également de l'occasion pour rassurer les populations de Bingerville et la population ivoirienne que le prix de la baguette de pain reste inchangé sur toute l'étendue du territoire national.

«Le prix de la baguette de pain reste et demeure au prix de 150 FCFA sur tout le territoire national et s'il y a des constats qui sont faits en termes d'écart ou d'augmentation constaté, j'en appelle à la vigilance des consommateurs de saisir l'ensemble des directions régionales du commerce installés dans les 31 régions de Côte d'Ivoire ou de saisir les associations des consommateurs ou le conseil national de lutte contre la vie chère ou de s'adresser au ministre du commerce et de l'industrie », a-t-il rassuré.

Sanogo Mariam, 5è adjoint au maire a saisi l'opportunité pour exprimer toute sa reconnaissance au directeur de la boulangerie pâtisserie " Lune" pour avoir porté le choix sur la commune. « Vous avez fait le choix de notre modeste cité pour nous apporter votre savoir-faire en matière de pâtisserie, nous vous en sommes reconnaissants. Notre commune est en plein chantier, c'est une ville en pleine extension et l'un des défis majeurs reste et demeure l'auto- emploi ou l'offre d'emploi pour cette importante masse de notre jeunesse. Il n'existe pour l'heure aucune zone industrielle chez nous. J'espère que nous en aurons un jour. C'est pourquoi, nous ne ménagerons aucun effort pour encourager des initiatives qui tentent à offrir à nos amis-jeunes de l'emploi à temps partiel ou en plein temps. Je reste convaincue qu'à la suite de "Lune" d'autres Pme verront le jour », a-t-elle salué.

Quant au directeur de la boulangerie pâtisserie, Marwane Kassir, il a indiqué que la réalisation d'un tel édifice, constitue l'aboutissement d'un travail collectif considérable, entrepris depuis le mois de décembre 2019. « Nous avons vu la nécessité de créer un cadre pour la modernisation du secteur boulangerie, pâtisserie et restaurant conformément aux objectifs fixés par le ministre du Commerce et de l'Industrie », a-t-elle souligné. Coupure de rubans et visite guidée ont mis à la cérémonie.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.