Maroc: La Fédération marocaine des médias condamne les dérives d'un programme algérien de télévision

La Fédération marocaine des médias

Rabat — La Fédération marocaine des médias (FMM) a annoncé qu'elle suit avec beaucoup d'intérêt les diverses réactions suscitées par les dérives de la part d'une chaîne algérienne à l'encontre du peuple marocain, ses symboles et son institution royale en la personne de SM le Roi Mohammed VI.

Dans un communiqué, la Fédération dénonce cette "déviation médiatique abjecte ayant comporté une attaque franche, une moquerie stupide et des commentaires immondes touchant la dignité du peuple marocain, n'ayant aucun trait aux mœurs médiatiques".

Ces agissements, poursuit la FMM, constituent une entorse aux lois et principes internationaux qui encadrent le travail médiatique, y compris les programmes de divertissement.

La Fédération condamne fermement le contenu de ce "programme farfelu caractérisé par les expressions ridicules à l'encontre du Royaume du Maroc et les déclarations moqueuses sur la religion, la dignité et les croyances humaines, ainsi que sur le peuple marocain fier de ses gloires, de sa longue histoire et de sa morale vertueuse".

L'incitation à la guerre, la violence, la haine, le racisme et la discrimination contenue dans ledit programme contre les juifs au Maroc et à l'étranger va à l'encontre des principes internationaux qui encadrent la pratique professionnelle dans le domaine du journalisme et des médias, souligne la Fédération.

A cet égard, elle appelle les responsables algériens à faire preuve de sagesse et à prendre en considération les liens de voisinage et ce qui lie les deux peuples marocains et algériens frères en matière d'histoire et de destin communs, en plus de la religion.

La FMM appelle également les dirigeants algériens à présenter des excuses et à se retirer de la "campagne inacceptable à travers laquelle ils incitent à la haine et à la discrimination catalyseurs de tension, violence et de guerre".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.