Afrique: Story - La Guinée entend exporter des échantillons d'ananas frais vers la France et le Maroc

communiqué de presse

Les consommateurs français et marocains pourraient bientôt se régaler en consommant de l'ananas frais en provenance de Guinée.

Les producteurs d'ananas guinéen prévoient l'envoi d'échantillons de fruits et envisagent d'organiser des dégustations dans les deux pays. Ceci constitue la première étape permettant de stimuler les exportations d'ananas guinéens.

Plus de 35 représentants des secteurs public et privé de la chaine de valeur de l'ananas, avec le soutien d'experts internationaux connectés en ligne, ont récemment convenu de travailler ensemble pour augmenter le volume des exportations, améliorer la qualité de l'emballage en accord avec les normes, moderniser le transport par camions frigorifiques et améliorer les processus d'exportation par transport aérien.

Les participants ont notamment discuté des résultats issus des études approfondies récemment menées par le Centre du commerce international (ITC) sur les marchés à fort potentiel d'exportation pour l'ananas guinéen dans l'Union européenne, en Afrique du Nord (Maroc) et dans la sous-région (Gambie et Mali).

L'atelier, qui s'est déroulé les 20 et 21 janvier en ligne et à Conakry (Hôtel Noom), a été organisé par l'ITC, en coordination avec l'ONUDI et ENABEL. Dans le cadre de son projet Entreprena, ENABEL développe une stratégie d'exportation ciblant le marché sénégalais, afin d'assurer une meilleure synergie des interventions dans la chaîne de valeur et d'accroître la coopération entre les agences d'exécution.

« C'est une excellente initiative qui permet aux acteurs de se professionnaliser et de prendre conscience des enjeux du marché », déclare Mme Virgine Touré, Directrice générale de la Société Guinéenne pour le Développement Rural.

Les exportateurs d'ananas de Guinée se concentrent sur l'exportation des variétés locales Baroness de Rothschild et Cayenne.

La réunion a permis de discuter des atouts de ces variétés locales et d'identifier les modes de transport adéquats en fonction de la demande des marchés cibles. L'ITC prévoit de mener des études marketing approfondies sur les deux marchés sélectionnés, à savoir le Maroc et la France.

Le travail de l'ITC vise à améliorer la promotion des exportations et la commercialisation de l'ananas guinéen sur les marchés régionaux et internationaux dans le cadres des activités du chapitre national du Programme d'appui à la compétitivité de l'Afrique de l'Ouest (WACOMP) en Guinée. Le programme est financé par l'Union européenne.

A La Une: Maroc

Plus de: ITC

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X