Cote d'Ivoire: Aboisso / Tehra Sinaly, chef de mission aux militants - " Donnons-nous les moyens de contrebalancer le pouvoir exécutif "

Le samedi 13 février dernier, était un jour particulier pour les militants et personnel politique d'Aboisso avec à leur tête le vice-président du Pdci-Rda, le député-maire Jérémie Alfred Ngouan.

Et pour cause, Tehra sinaly, membre du Bureau politique, chef de mission, accompagné par son adjoint, M. Sylvain Attinou Ahoutou, étaient là dans le cadre de la tournée de sensibilisation et de mobilisation des militants, initiée par le PDCI. L'appatam Brou Gustave pavoisé aux couleurs du parti a servi de lieu de rencontre.

A l'entame de la séance, le chef de mission, Tehra Sinaly, a demandé à toute l'assemblée une minute de silence, « En mémoire des Ivoiriens morts dans cette région pour avoir dit non au viol de la Constitution. »

Dans son intervention, l'émissaire du président Bédié a suffisamment exposé sur les enjeux de ces législatives. Pourquoi aller aux législatives après avoir boycotté les présidentielles? Telle est l'interrogation qui a guidé le message de l'émissaire du président Bédié.

« D'abord, au nom de la paix, l'opposition a fait des sacrifices. Ce n'est pas parce que le mot d'ordre de la désobéissance civile n'est plus accentué qu'il faut croire que nous avons abandonné la lutte. Bien au contraire, la lutte continue. Et cette lutte, aujourd'hui, ce sont ces législatives auxquelles il faut participer et gagner. C'est à l'Assemblée nationale que les lois se votent. Le PDCI et l'opposition doivent prendre ce pouvoir législatif pour contrebalancer le pouvoir exécutif confisqué par le RHDP » a-t-il dit avant de poursuivre en ces termes : « Souvenez-vous de cette question de la carte d'identité, qu'ils vous ont vendue à 5.000f. Ils s'en foutent de votre quotidien, de la souffrance du peuple. Voulez-vous des lois pires que ça ?

Alors, il faut les sanctionner. Je vous invite à prendre conscience de l'enjeu de ces législatives. Il s'agit pour l'opposition en général et le PDCI en particulier de montrer à la face du monde entier que la majorité se trouve du côté de l'opposition, du côté des démocrates. Donnons-nous les moyens de contrôler l'Assemblée nationale à l'opposition pour contrebalancer le pouvoir exécutif illégalement détenu par le RHDP, et les empêcher le vote des lois à la mesure de leurs humeurs et de leurs intérêts. »

Le chef de mission a invité tous les militants du PDCI et de toute l'opposition à une mobilisation totale le 6 mars prochain à travers cette consigne du président Bédié. « Le président Bédié me charge de vous dire, et faites-en l'écho, de vous mobiliser, de sortir massivement pour élire les candidats de l'opposition, que sont ici l'honorable N'gouan Jérémie Alfred pour Aboisso-commune, Amangoua Aimé Lookensey pour Ayamé et Bianouan, Nzalassé Ouanda Francis pour Adaou, Adjouan, Kouakro et Maféré. Il faut faire triompher l'opposition en votant juste, en faisant des choix judicieux de sorte que ceux qui sont choisis n'aillent pas vendre leur poste de député au pouvoir au détriment des populations qui les ont élus ». a-t-il indiqué.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.