Afrique de l'Ouest: Sommet du G5 Sahel à N'Djamena - Les nouvelles priorités de la coalition pour le sahel

Le nouveau format de l'intervention de la Force française Barkhane, le renforcement des capacités techniques et militaires des armées des pays membres du G5 Sahel, la mutualisation des efforts sont les dossiers au menu des travaux des chefs d'État. À la veille du sommet de N'Djamena, les présidents malien et tchadien ont posé un acte symbolique qui a un lien direct avec l'objet de la rencontre.

Le président de la République du Tchad, le maréchal Idriss Deby Itno a inauguré hier dimanche à la place de la Nation le monument aux Martyrs dédié à tous les soldats morts sur les différents théâtres d'opérations militaires. Le maréchal Itno a d'abord allumé la flamme avant de déposer une gerbe de fleurs en hommage à tous les soldats tchadiens et étrangers décédés sur les différents fronts militaires.

Bien chronométré, le cérémonial n'a pas duré plus d'une dizaine de minutes. Après son geste, la fanfare de l'état major général des Armées a exécuté la sonnerie aux morts avant d'enchaîner avec l'hymne national du Tchad. Le maréchal Idriss Deby Itno s'est incliné comme pour rendre hommage à ces valeureux soldats tués au front. Le commandant des troupes a annoncé au maréchal la fin de la cérémonie. Le cortège a seulement contourné la place de la Nation pour se rentre au Palais présidentiel.

À la suite du maréchal, le président de la Transition Bah N'Daw, à son tour, est venu sacrifier à cette tradition à la place de la Nation. À son arrivée, le president Bah N'Daw a eu droit à des explications par le commandant des troupes sur le déroulé de la cérémonie. Ainsi, accompagné en arrière plan par les membres de son gouvernement, les ministres de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, celui de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant colonel Abdoulaye Maïga, celui des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeïni Moulaye, celui de l'Économie et des Finances, Alhousseini Sanou, le président de la Transition Bah N'Daw s'est dirigé vers le monument dédié aux soldats tombés au champ d'honneur.

Il a déposé une gerbe de fleurs à côté de celle du président tchadien, le maréchal Idriss Deby Itno. Après son geste, la fanfare de l'état-major général des Armées a exécuté la sonnerie aux morts et l'hymne national du Tchad. Ainsi, le président Bah N'Daw a été la deuxième personnalité de haut rang à ouvrir le bal de dépôt des gerbes de fleurs quelques minutes seulement après son inauguration par le président tchadien Idriss Deby Itno.

Après cette cérémonie inoubliable et haute en couleurs, le président de la Transition Bah N'Daw a été immédiatement reçu en audience par le président tchadien Idriss Deby Itno au Palais présidentiel à N'Djamena.

Les deux chefs d'État ont fait un large tour d'horizon de la coopération bilatérale entre nos deux pays. La sécurité est le sujet qui préoccupe tous les dirigeants des pays membres du G5 Sahel avec la tenue ce lundi du sommet de N'Djamena. Le président français Emmanuel Macron n'y prendra pas part en raison de la fermeture des frontières de la France à tous les pays non européens, selon certaines sources citant l'Élysée.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.