Afrique de l'Ouest: L'Agence italienne de coopération pour le développement (AICS) et l'UNFPA signent un accord pour le projet - « Amélioration de la santé des jeunes et capture du dividende démographique en Guinée, Guinée Bissau et en Gambie »

communiqué de presse

L'Agence italienne de coopération pour le développement (AICS) et l'UNFPA ont signé un accord de coopération pour l'amélioration de la santé des jeunes et la capture du dividende démographique en Gambie, Guinée et Guinée Bissau et en Gambie. Les deux parties ont été représentées par Son Excellence Monsieur Giovanni Umberto De Vito, Ambassadeur de la République d'Italie au Sénégal, et Monsieur Mabingué Ngom, Directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la Population en Afrique de l'Ouest et Centrale (UNFPA).

À travers ce projet, l'Agence italienne de coopération pour le développement (AICS) et l'UNFPA unissent leurs forces pour assurer l'accès des jeunes à des services de santé de qualité et favoriser leur autonomisation en par la construction et le renforcement d'un cadre de leadership.

L'accord signé permettra ainsi la mise en œuvre du projet en mobilisant 3 millions d'euros durant 3 ans. Pour le directeur régional Mabingué Ngom, « Le projet dans ces 3 pays contribuera à atteindre les 3 résultats transformateurs de l'UNFPA (zéro décès maternelles évitables, zéro besoins non satisfaits en planification familiales et zéro pratiques néfastes) et à mettre en œuvre la feuille de route de l'Union africaine (UA) sur le dividende démographique ». Plus spécifiquement, le projet abordera les questions liées aux droits et à l'égalité des genres et à la possibilité de saisir les opportunités d'emploi.

Le partenariat avec AICS est un investissement catalytique articulé autour d'initiatives phares tel que le SWEDD (Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel -Sahel Women's Empowerment and Demographic Dividend) et qui sont déjà mises en œuvre dans d'autres pays d'Afrique de l'ouest et du centre. Le projet a été développé en étroite collaboration entre la coopération italienne et les gouvernements des trois pays par le biais des bureaux de pays de l'UNFPA.

L'Italie figure parmi les partenaires de longue date de l'UNFPA au niveau mondial, et dans la région de l'Afrique de l'ouest et du centre en particulier. Dans les pays de la région, la coopération avec l'Italie est en cours au Mali (pour un montant de 3 477 000 euros signés en 2019) sur « l'éradication de la violence basée sur le genre au Mali par une approche holistique et intégrée pour fournir des services de qualité au niveau national ». En effet, l'Italie est principalement impliquée avec l'UNFPA dans le domaine de la violence basée sur le genre, y compris les mutilations génitales féminines.

Cet accord vient opérationnaliser les engagement pris par l'Italie à Nairobi en novembre 2019, lors de la célébration des 25 ans de la Conférence Internationale pour la Population et le Développement (CIPD)

Contacts :

| Media Specialist | Tel: +221 78 620 45 13 | E-mail: dia@unfpa.org

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X