Afrique: Gambie - Maroc, le bal des revenants

Le Maroc et la Gambie mettront fin à leur longue absence de la Coupe d'Afrique des Nations U-20 Total lorsqu'ils s'affronteront lors de leur premier match dans le Groupe C au stade de Nouadhibou mardi soir.

Les Lions de l'Atlas juniors du Maroc ont raté les sept dernières éditions. Leur dernière apparition dans le tournoi remonte à 2005 au Bénin, lors de leur élimination en phase de groupes.

Le Maroc a accueilli et remporté le tournoi en 1997 et ils espèrent répéter cet exploit lorsqu'ils ouvriront leur campagne contre une Gambie tout aussi attendue.

Ils se sont qualifiés pour la Mauritanie après avoir remporté le tournoi UNAF U-20 à Radès, en Tunisie.

Dans le même temps, les Baby Scorpions, surnom de l'équipe gambienne, participeront à leur troisième tournoi. La Gambie a étonnamment terminé troisième lors de sa première apparition au Congo Brazzaville en 2007.

Les poulains de Mattar M'Boge ont réservé un billet pour la Mauritanie après avoir remporté le tournoi de qualification de la WAFU A, battant l'hôte Sénégal en finale.

En rappelant que la Gambie s'est qualifiée dans la zone du vainqueur et du finaliste de l'édition précédente (Mali et Sénégal), on peut présumer la valeur de ce représentant de la zone ouest A de l'Union des Fédérations Ouest-Africaines de football (UFOA).

Pour ce retour au premier plan, il ne serait pas surprenant que les deux sélections U20 donnent un signal pour cette rencontre à Nouadhibou.

Pour cette première édition ouverte à 12 pays répartis en trois poules de quatre, les deux premiers de chaque poule seront qualifiés en quart de finale et les deux meilleurs deuxièmes.

On voit d'ici les ambitions que doivent nourrir les uns et les autres dans cette édition, la première ouverte à 12 pays.

A La Une: Afrique

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.