Afrique: Victoire logique de l'Ouganda sur le Mozambique

La victoire ougandaise (2-0) aux dépens du Mozambique a mis du temps à se concrétiser malgré la domination des Hippos à tous les niveaux pendant la plus grande partie de la rencontre.

Les buts de Derrick Kakooza et Steven Sserwadda ont finalement suffi pour que les champions de la zone CECAFA entament leur campagne par une victoire.

En mettant le pied sur le ballon et faisant valoir leur supériorité technique tout au long de la rencontre, les jeunes Ougandais se sont facilité la tâche.

En première période, ils se sont contentés à être menaçants avant de passer à la vitesse supérieure en deuxième période.

Sur un énième centre, l'attaquant Kazooka Derrick rabat le ballon qui jongle sur le bras du défenseur mozambicain Aylton entré au début de la deuxième période.

Penalty logique transformé par Kazooka à la 57e minute.

Déjà supérieurs, les Ougandais continuent leur pression et à la 87e minute, sur un centre du milieu de terrain Najib Yiga, l'attaquant Kazooka donne une passe en retrait du talon que Steven Swerwadda reprend victorieusement.

2-0, ce n'est pas cher payé au vu de la maîtrise et de la domination ougandaise.

Grâce à ce succès, l'Ouganda prend la tête du Groupe A, devant le Cameroun qui s'est difficilement imposé sur la Mauritanie lors du match d'ouverture. Le Mozambique ferme la marche et devra se reprendre au cours de la deuxième journée prévue le mercredi 17 février prochain.

Reactions d'après-match

Homme du match : Isma Mugulusi, Ouganda

Je suis très heureux de gagner ce prix lors d'une telle occasion. C'était génial pour nous de commencer le tournoi avec une victoire. Nous avons eu une première mi-temps terne, mais quand nous sommes retournés au vestiaire, l'entraîneur nous a dit quoi faire et où nous allions mal. Nous sommes revenus et avons corrigé les erreurs et nous avons remporté la victoire pour le pays.

Morley Byekwaso, entraîneur de l'Ouganda

Ce fut un match très difficile et j'apprécie le travail acharné que le Mozambique a accompli pendant le match. Ils ont bien joué et étaient très organisés. Le premier match est toujours très difficile et c'est pourquoi nous avons eu un départ lent.

Nous étions un peu nerveux et nous avons fini par prendre parfois de mauvaises décisions. Nous sommes revenus en seconde période et avons dit aux joueurs de jouer avec intensité et c'était ce qui était essentiel pour nous et nous a aidés à revenir dans le match et à gagner.

Dario Monteiro, entraîneur du Mozambique

Ce n'était pas ce que nous voulions, commencer le tournoi avec une défaite. L'Ouganda était une équipe très forte et ils ont dominé le jeu. Nous avons essayé de nous ressaisir mais nous n'avons pas pu bien rivaliser avec eux. Nous avons encore deux matchs à disputer et nous nous regrouperons et reviendrons plus forts.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X