Congo-Kinshasa: Lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme - Fonds Mondial subventionne la CCM de 657. 935. 787Usd pour 2021-2023

La RDC a franchi toutes les étapes et passe à la mise en œuvre des subventions pour la période de 2021 à 2023 avec une cagnotte du Fonds mondial à hauteur de 657. 935. 787 dollars américains. Sous la coordination d'Eddie Tambwe, Président de Country Coordinating Mechanism en sigle CCM/RDC, les nouvelles subventions annoncées par le Fonds mondial en faveur de la République démocratique du Congo dans le cadre de la lutte contre le paludisme, la tuberculose et le VHI-Sida ont pris effet le vendredi 12 février 2023 à Kinshasa avec le lancement officiel par le Ministre de la santé.

Les actions du CCM ont démarré et prendront fin en 2023. Le déclic des interventions de ce nouveau financement a été donné par le ministre de la santé, Eteni Longondo. L'objectif pour le gouvernement et ses partenaires du secteur de la santé est de réduire la prévalence du VIH, l'incidence du paludisme et celle de la tuberculose. Pour cette raison, l'appui du Fonds mondial qui est de 657. 935. 787 dollars américains est étalé sur trois ans soit de 2021 à 2023, a été vivement salué par le gouvernement de la RDC. Ce Fonds est également un appui au Renforcement du Système de Santé (RSS) pour le trois prochaines années.

Le Ministre de la Santé Eteni Longondo a souligné que la présente cérémonie de lancement de subvention, nouveau modèle de financement du Fonds Mondial entre dans la droite ligne de la politique du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, consacrée à la couverture de la santé universelle et traduit la volonté du Gouvernement de la RDC de faire du secteur de la santé un pilier du développement économique et social. « Dans ses efforts de garantir à chaque Congolais le droit à la santé universelle qui est inscrit dans notre constitution, le Gouvernement mène la riposte face à ces maladies qui demeurent le problème majeur de santé publique en RDC de par leur charge de morbidité et de mortalité », a déclaré le Ministre de santé. Le lancement de la subvention Fonds Mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme a souligné le Ministre de la santé est une manifestation de solidarité international qui consiste à endiguer l'accélération de ces maladies en RDC. Ce financement constitue un apport substantiel à la mise en œuvre du plan stratégique de la RDC et doit impacter significativement sur les trois maladies. Ainsi, a-t-il invité toutes les structures impliquées dans la mise en œuvre de cette subvention à faire preuve exemplaire évitant aussi des négligences inutiles qui amène souvent le gouvernement congolais à rembourser des dettes et dépenses non justifiées.

Le Président du CCM, Eddie Tambwe a, à cette occasion, exprimé sa joie immense : "Cette cérémonie est pour nous une source de joie immense car elle consacre l'aboutissement heureux du long processus d'écriture de note conceptuel approuvée par le Fonds Mondial à savoir, les subventions combinées tuberculose, VIH/Sida, paludisme et la subvention de renforcement du Système de santé (RSS)". Il a, dans son mot de circonstance, salué le partenariat qui existe entre la RDC et le Fonds Mondial. Car, dit-il, il a permis de répondre à la montée irrésistible du Sida, de la tuberculose et du paludisme, maladie comme étant les plus meurtrières en RDC et dans le monde entier. Il a témoigné que le Fonds Mondial a déjà octroyé plusieurs financement lesquels ont infléchies ces maladies et aussi les empêcher d'atteindre des niveaux catastrophiques. Le CCM, a-t-il ajouté, continuera à accompagner la mise en œuvre de cette subvention et reste disposé à jouer le rôle majeur dans le suivi stratégique de nouvelles subventions. Eddie Tambwe a invité les acteurs de mise en œuvre à un suivi minutieux de la tâche qui leur revient. Car, les populations bénéficiaires jugeront les résultats. "Mais, je suis convaincu que vous allez améliorer vos précédentes performances".

Il est à noter que depuis 2018, le Fonds Mondial se tient aux côtés du Congolais et son appui est toujours déterminant dans l'atteinte des résultats obtenus dans la lutte contre la maladie et dans le renforcement du système de santé. C'est pour ce fait, le Gouvernement, a exprimé sa reconnaissance au Fond Mondial pour l'accompagnement technique et financier qu'il a, à travers les trois nouvelles subventions destinées d'une part à consolider les résultats obtenus dans le contrôle du paludisme et d'autre part, à accélérer la mise en œuvre des services de prévention et des soins de qualité dans la lutte contre les épidémies de l'infection à VIH et de la tuberculose.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.