Congo-Brazzaville: C2-CAF/Barrage - DCMP accroche Al Ahly Benghazi en match aller

DCMP abordera le match retour des seizièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération avec un léger avantage après le nul d'un but partout face à Al Ahly Benghazi de Libye.

Le Daring Club Motema Pembe a arraché, le dimanche 14 février au Caire en Egypte, un nul précieux d'un but partout face à Al Ahly Benghazi de Libye, en match aller de barrage de la Coupe de la Confédération. Le club libyen joue ses matchs à domicile en Egypte à cause de la situation sécuritaire précaire en Libye. Les Immaculés de Kinshasa ont encaissé dès la 10e minute par l'attaquant Shamikh Hamid. Mais Dark Kabangu a égalisé à la 43e minute de la tête, permettant au DCMP d'attendre le match retour avec sérénité.

Pour cette rencontre, le onze de départ du coach Isaac Ngata du DCMP s'est composé du gardien de but international congolais de Brazzaville Mouko Barel qui est revenu dans le groupe après avoir annoncé la résiliation de son contrat avec le club vert et blanc de la capitale rd-congolaise. Et dans le champ, on a retrouvé Ngimbi Mapangu, Kasereka, Peter Ikoyo Iyembe, Tomandzoto, M. Dezy, Kayembe Ndotoni, Inonga Baka, William Likuta, Kaniki et Dark Kabangu Kadima. « Ce nul est très intéressant parce qu'on a marqué à l'extérieur, ce qui est toujours important. Mais il ne faut pas rester sur cette fête, parce que cela n'a jamais été un gage, le seul gage est quand on gagne 5-0 à l'extérieur. Mais notre objectif est de gagner notre match à domicile et aller chercher notre qualification en restant concentré tout en imposant un autre rythme tant défensivement qu'offensivement », a indiqué à la presse Isaac Ngata, à la fin de la rencontre.

Il a cependant marqué un bémol par rapport à la prestation de son équipe, et l'arbitrage. « La prestation de mon équipe a été bien dans l'investissement et la détermination, mais elle a été un petit peu moins bien dans le jeu, parce que nous avons eu peur, l'adversaire nous a aussi fait reculer. Nous nous sommes laissé emporter par la pression apportée par nous-mêmes, bien évidemment aussi nous sommes tombés dans le piège de l'arbitrage qui a été complètement galvaudé, même très injuste. Mais après il n'y a pas de raison parce que nous avons été solides », a-t-il dit. Le match retour des seizièmes de finale bis le dimanche 21 février au stade des Martyrs, et une victoire sera synonyme de qualification à la phase des groupes de la C2 africaine, comme la saison dernière.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.