Seychelles: Après un an malmené par la Covid-19, le budget 2021 des Seychelles s'élève à 519 millions de dollars

Un budget proposé de 11 milliards de SCR (519 millions de dollars) a été présenté mardi à l'Assemblée nationale des Seychelles pour approbation, accordant plus d'attention au secteur de la pêche et relançant l'industrie du tourisme dormant.

Le budget examine également le processus de collecte des impôts - réservant certaines catégories d'activités aux Seychellois seuls - et promeut les secteurs de l'agriculture, de la finance et de l'économie numérique.

Dans son premier discours sur le budget, Naadir Hassan, ministre des Finances, de la Planification économique et du Commerce, a déclaré que le budget 2021 prendra des mesures pour stabiliser la situation financière de la nation insulaire, notamment en stabilisant sa dette.

"Ces mesures contribueront également à une meilleure gestion des ressources de notre pays grâce à une bonne gouvernance", a déclaré le ministre.

M. Hassan a ajouté que "deuxièmement, ce budget mettra en avant les nouvelles politiques que ce nouveau gouvernement a mises en place pour relancer notre économie, qui a été mise à genoux par la pandémie COVID-19. Notre ambition est de provoquer une transformation globale qui créera de la richesse pour notre peuple. "

Le ministre a noté que le gouvernement a pris le pouvoir dans l'une des périodes les plus difficiles de l'histoire de la nation insulaire. Le tourisme s'est effondré en 2020, avec un nombre d'arrivées de 114858 visiteurs contre 384204 visiteurs en 2019.

« Avec une telle performance dans notre secteur du tourisme, sa collecte de recettes a diminué d'environ 322 millions de dollars américains. Cela représente une baisse de 61,3% par rapport à l'estimation provisoire pour l'année 2019. La même performance a été observée dans la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) dans le secteur du tourisme domestique avec une réduction de 48,2% à la fin de 2020, ce qui équivaut à 416 millions SCR (20 millions de dollars) », a déclaré M. Hassan.

Par le biais du budget 2021, le gouvernement souhaite également réduire le déficit budgétaire connu en 2020, au cours des trois prochaines années, et supprimer la dépendance à l'aide sociale pour les personnes qui peuvent travailler. Aucun nouveau recrutement ne sera effectué sauf dans les domaines prioritaires, car le gouvernement vise un gouvernement plus petit.

Le ministre a noté que le ministère des Affaires étrangères réduisait le nombre d'ambassades et de personnel à l'étranger afin de diminuer les coûts. Cette restructuration entraîne une baisse de 707 000 dollars de son budget 2021.

La Seychelles Revenue Commission (SRC) vise à améliorer la collecte des impôts et à garantir que les entreprises honorent leurs obligations, a-t-il déclaré. Le gouvernement passera à un système d'évaluation par défaut au lieu de se fier uniquement à l'auto-évaluation.

Selon M. Hassan, la SRC évalue deux propositions pour installer un nouveau système qui lui permettra d'auditer et d'identifier les entreprises qui effectuent des dépôts financiers à l'étranger mais ne déclarent pas ces revenus aux autorités des Seychelles - 115 îles dans l'ouest du pays. Océan Indien.

Le gouvernement, a-t-il dit, croit que l'industrie de la pêche peut générer plus de revenus. La transformation du poisson en nouveaux produits grâce à la valeur ajoutée est un autre domaine dans lequel les Seychelles recherchent des investissements, notamment la construction d'une usine de fabrication de produits de la pêche, en particulier le thon, afin que le pays tire une meilleure valeur de cette ressource importante, le développement de meilleures installations de réparation des filets, le développement et l'amélioration des installations dans les districts pour les pêcheurs artisanaux, la construction d'une installation à l'aéroport pour la manutention du poisson pour l'exportation ainsi que le développement d'une image de qualité pour nos exportations de poisson et autres produits de la mer au niveau international.

Le gouvernement envisage également de revoir certaines catégories d'entreprises dans lesquelles seuls les Seychellois sont autorisés à investir.

"Notre plan est de protéger les hommes d'affaires seychellois. En même temps, nous veillerons à ce que sa mise en œuvre soit bien gérée", a déclaré le ministre.

M. Hassan a ajouté qu'à travers le budget, le nouveau gouvernement qui a pris le pouvoir en octobre de l'année dernière a établi les bases de la construction de la transformation dont le pays a besoin.

L'Assemblée nationale reprendra vendredi où les deux chefs, Sébastien Pillay de l'opposition et Bernard Georges pour les affaires du gouvernement, formuleront leurs réponses au budget.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.