Gambie: La Vice-Présidente dément la signature d'un accord d'extradition avec la Suisse

16 Février 2021

La Vice-Présidente de la Gambie, Dr Isatou Touray, a démenti vendredi les allégations faisant état de la signature par le gouvernement de la Gambie d'un accord d'extradition avec la Suisse.

La Vice-Présidente, qui recevait son homologue Suisse dans son bureau au Palais Présidentiel le vendredi, a ajouté que cette allégation est nulle et sans fondement.

Concernant sa visite en Suisse, la Vice-Présidente Touray a déclaré: « Ma visite en Suisse a été la source d'une campagne de désinformation. Les medias ont diffusé beaucoup de fausses informations alléguant que nous nous sommes rendus en Suisse en vue de signer un accord d'extradition visant à renvoyer les ressortissants Gambiens en Gambie. Ces informations sont nulles et sans fondement. »

Elle a cependant reconnu qu'ils se sont rendus en Suisse afin de signer deux importants accords de coopération dans les domaines de la migration et du partage de l'espace aérien.

« Nous avons également eu des discussions sur des sujets d'ordres bilatéral et multilatéral en vue de renforcer la coopération entre nos deux pays car la Suisse est mondialement reconnue comme un bastion de la démocratie, du respect des droits de l'Homme et du développement socio-économique. »

Elle a ajouté que la Gambie est, tout comme la Suisse, un tout petit pays émergeant d'une situation difficile. Elle estime donc que la Gambie a besoin de partenaires qui pourront non seulement lui enseigner et lui inculquer les meilleures pratiques et notions internationales, mais aussi avec qui elle pourra collaborer pour un monde meilleur.

« Je tiens à mettre un terme aux allégations selon lesquelles je me suis rendue en Suisse afin de signer un accord d'extradition. Le but de ma visite n'était pas la signature d'un accord d'extradition. La migration est un sujet beaucoup plus vaste et complexe qui va au-delà de la simple notion d'extradition. Signer un accord d'extradition n'était pas le but de notre visite » a-t-elle insisté.

Elle a conclu en disant que la migration est une question de développement et ne concerne pas uniquement le refoulement de migrants. La migration est une question de coopération internationale car elle a un impact sur les relations entre les pays du monde entier.

Dr Touray a initialement qualifié la visite de très importante pour la Gambie car elle marque le début d'une coopération forte et franche entre les deux pays.

Le Vice-Président de la Suisse, Ignatio Cassis, a déclaré que le but de sa visite à son homologue Gambien a trait à un meeting qu'ils ont eu lors du séjour de la délégation de la Vice-Présidente Gambienne à Berne, et ce, en vue de la signature d'un accord. Ils avaient décidé à cette époque de se réunir à nouveau afin de mettre à exécution la Politique de la Suisse en Afrique Sub-saharienne pour les quatre prochaines années.

« Nous avons commencé notre périple en Afrique du Nord et nous nous sommes rendus ensuite au Mali et au Sénégal avant de faire une escale ici en Gambie. Nous avons déjà discuté des questions les plus importantes à Berne le mois dernier, et ce, en vue de trouver les voies et moyens de renforcer notre amitié et notre coopération. »

Les sujets de discussion, selon le Vice-Président Suisse, concernaient les domaines de la paix et de la sécurité, du respect des Droits de l'Homme et des incarcérations arbitraires.

La délégation Suisse avait l'intention de visiter les prisons afin de s'imprégner des conditions de vie des prisonniers et du système de gestion de l'eau.

« L'eau est une source importante de richesse pour la Gambie. La Gambie a donc besoin de construire et de mettre en place les infrastructures nécessaires dans plusieurs domaines afin que le pays puisse jouir pleinement de cette valeur ajoutée. »

Concernant les transferts de fonds, il a déclaré que les transferts de fonds des Gambiens vivant à l'étranger ont connu une baisse due à la pandémie du covid-19. « Les transferts de fonds de la diaspora demeurent une préoccupation importante pour les familles qui en sont bénéficiaires. Nous avons, en collaboration avec le Royaume-Uni, lancé un appel à l'action au niveau international afin de faciliter les transferts de fonds de la diaspora vers leurs pays d'origine. »

En guise de conclusion, il a adressé ses remerciements à la Vice-Présidente de la Gambie pour avoir accueilli la délégation Suisse en Gambie.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.