Somalie: L'ONU et l'Union africaine appellent les dirigeants à surmonter l'impasse politique

16 Février 2021

Le Président de la Commission de l'Union africaine et le Secrétaire général de l'ONU ont appelé mardi les dirigeants somaliens à s'efforcer de trouver un compromis pour sortir de l'impasse politique dans laquelle se trouve leur pays.

Dans une déclaration conjointe, Moussa Faki Mahamat et António Guterres, ont d'abord félicité le peuple et les dirigeants de la Somalie « pour les progrès accomplis ces dernières années en vue de la stabilisation du pays ».

« Les gains durement acquis témoignent de la ferme détermination du peuple somalien à une paix et une prospérité durables, après des décennies d'instabilité », ont-ils affirmé.

Dans ce contexte, le Président de la Commission de l'Union africaine et le Secrétaire général de l'ONU « appellent les dirigeants somaliens à reprendre le dialogue et à travailler dans un esprit de compromis pour surmonter les derniers obstacles politiques à des élections inclusives dès que possible et en respectant l'accord qu'ils ont conclu le 17 septembre 2020 ».

« Le Président et le Secrétaire général réaffirment leur engagement à continuer d'aider le gouvernement et le peuple somaliens sur la voie de la paix et de la prospérité », ajoute la déclaration conjointe.

Une alliance regroupant les différents candidats de l'opposition en Somalie juge illégitime le Président Mohamed Abdullahi Mohamed, dont le mandat a officiellement expiré dimanche 7 février sans que le pays ne parvienne à organiser des élections. Cette alliance appelle à la formation d'un conseil national de transition pour conduire le pays aux prochaines élections.

Fin janvier, l'envoyé de l'ONU en Somalie, James Swan, avait averti que le pays risquait de faire face à une « situation imprévisible » si le mandat du Président expirait sans qu'un consensus n'ait été trouvé pour organiser des élections prochainement.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.