Niger: Présidentielle - Zinder, passage obligé pour les candidats en campagne

Scène de vie à Zinder, Niger.

La campagne se poursuit, au Niger, avant le second tour de la présidentielle, dimanche 21 février. Les électeurs devront départager l'ancien ministre Mohamed Bazoum, candidat du parti au pouvoir PNDS arrivé en tête du premier tour avec 39% des voix, et l'ex-président Mahamane Ousmane, candidat du RDR-Tchanji arrivé en seconde position avec 17%. Les deux candidats prévoient de terminer leur campagne à Zinder, à un peu plus de 700 kilomètres à l'est de Niamey.

C'est cette ville que Mohamed Bazoum a choisie pour tenir son dernier meeting, dimanche dernier, après être passé notamment par Maradi, Tahoua et Dosso. Plus de grands meetings, donc, jusqu'à la fin de la campagne vendredi 19 févier, mais le candidat du PNDS y reste quelques jours, pour des réunions de coordination avec les cadres des partis alliés.

« Nous sommes convenus avec mes amis leaders de la coalition, qui me soutiennent, que chacun d'entre nous retournent dans sa région pour travailler un peu dans le détail. Je suis de Tasker, qui relève de Zinder, donc je dois faire ce travail à Zinder tout comme les autres leaders le font chacun chez eux », explique Mohamed Bazoum.

Fief de Mahamane Ousmane

La ville de Zinder est le fief de Mahamane Ousmane. L'opposant a fait un passage éclair à l'aéroport, ce mardi, le temps de ravitailler en carburant l'avion qui l'emmenait à Diffa pour un meeting, avant Agadez, et Maradi aujourd'hui. Mais c'est aussi à Zinder que le candidat du RDR-Tchanji tiendra son dernier meeting vendredi : « Étant né dans cette ville, grandit dans cette ville, je suis également un citoyen de cette cité et je vais voter à la maison qui est ici. Voilà pourquoi je termine ma campagne, ici, à Zinder. »

La région de Zinder est celle qui concentre le plus grand nombre d'électeurs du Niger.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.