Cote d'Ivoire: Yamoussoukro / Prévention des violences électorales - Les jeunes adoptent une charte d'engagement à la paix et la cohésion sociale

La Médiature de la République a organisé le lundi 15 février 2021 dans un hôtel de Yamoussoukro, un atelier de sensibilisation à la paix , destiné à une centaine de jeunes de la capitale politique de Côte d'Ivoire .

Portant sur le thème :" renforcement des capacités des jeunes en matière de lutte contre les discours de haine et les rumeurs, la promotion de la culture de la paix et la prévention des conflits sociopolitiques et communautaire" cet atelier s'inscrit dans la dynamique des actions menées par l'institution de médiation, en vue du renforcement de la paix et de la cohésion sociale dans les régions impactées par les conflits intercommunautaires et les violences au cours de la période de l'élection présidentielle 31 octobre dernier.

Au regard de l'atmosphère délétère qui a prévalu lors de ce scrutin, l'institution de médiation a initié des missions. " Nous avons pu noter que les jeunes de Yamoussoukro dans leurs diversités ont affiché une ferme volonté d'aller à la paix, de tourner le dos à la violence, afin de restituer à la ville de naissance du père-fondateur de la nation Ivoirienne, son lustre d'antan" a indiqué Haddad N'guessan-Zekré Suzanne, la secrétaire générale de la Médiatutre de la République.

Pour la collaboratrice d'Adama Toungara , cet engagement à renforcer la cohabitation pacifique à Yamoussoukro méritait d'être appuyé par son institution. D'où l'intérêt de la tenue de cet atelier. Qui vise à renforcer les capacités de ces jeunes en matière de culture de la paix, de promotion des valeurs démocratiques et de résolution pacifique des conflits, à travers des thématiques, comme rôle et participation citoyenne des jeunes dans la prévention et la gestion des conflits.

Quelle stratégie pour endiguer la désinformation, les rumeurs et les discours de haine sur les réseaux sociaux et au sein des populations en période électorale ? Aux termes de cette session de formation, une charte d'engagement à la paix et à la cohésion sociale a été adoptée par les participants.

Dans cette charte qui constituera une boussole pour les orienter efficacement sur les sentiers de la paix et la cohésion sociale, les jeunes s'engagent entre autres à rejeter toute manipulation d'hommes politiques visant à fragiliser la paix sociale ; à respecter la vie humaine ainsi que les biens publics et privés en toute circonstance ; à renoncer à la violence comme mode de règlement des différends ou d'expression des opinions divergentes. Pour finir les participants ont effectué une marche pour la paix et la cohésion sociale, partant du lieu du séminaire à la Fondation Félix Houphouët-Boigny.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.