Cameroun: Après-Chan - Japoma fait sa toilette

Quelques jours après la fin du tournoi, le stade fait l'objet d'un toilettage général.

Ce mardi, deux tondeuses à gazon et un tracteur conduits par des employés sont à l'œuvre sur l'aire de jeu. Avec entrain, et sous la supervision d'un ingénieur, ils tondent la pelouse du stade qui a accueilli les équipes du Chan, notamment la poule B. L'aire de jeu luxuriante de verdure étale sa beauté. La même effervescence a été observée à l'intérieur du complexe sportif de Japoma. Des équipes s'affairaient à nettoyer les toilettes, les vestiaires, les gradins...

Au niveau de l'entrée nord, une dizaine de jeunes employés procédaient avec enthousiasme au nettoyage systématique du sol. « Nettoyer ce stade après cette compétition est un heureux devoir patriotique pour nous », a confié l'un des employés à CT.

Approché par l'équipe de CT, l'honorable Calvin Albert Njoke, président du comité de site de Japoma, soutient qu'au-delà des aspects liés au Chan, le complexe sportif de Japoma a un calendrier de travaux périodique bien déterminé. Pour lui, cette activité rassure quant au dynamisme de l'équipe en place qui, nantie de cette expérience, sera toujours prête à répondre à d'autres sollicitations qui seront émises dans le cadre de la politique de maintenance des infrastructures sportives.

Parce que justement, l'un des défis majeurs - et qui a suscité quelques préoccupations au sein des populations à Douala - est la maintenance de ce joyau architectural. A ce sujet, les employés du complexe sportif de Japoma disposent des capacités techniques nécessaires, eux qui ont participé de bout en bout à la construction de cet édifice. Au-delà de leurs compétences, il sera question pour les pouvoirs publics d'élaborer des stratégies de mobilisation de moyens financiers nécessaires à la maintenance de cette infrastructure sportive.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.