Sénégal: Trafic international de cocaïne - Un cartel nigérian démantelé à Dakar, 3 femmes arrêtées

17 Février 2021

L'Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a démantelé à Dakar un vaste trafic de cocaïne. Cet immense réseau était chapeauté par un puissant cartel nigérian coiffé par un surnommé Ogaden.

Le présumé cerveau, ses 5 compatriotes, une Française, une Sénégalaise et une Guinéenne ont été tous arrêtés. Le cartel avait des ramifications en Italie, en Éthiopie, en Guinée et au Sénégal.

D'après Les Échos, la mafia avait établi ses quartiers à Ouest Foire, Liberté 6, Ouakam et à la Sodida.

Une fausse identité pour mieux opérer

Ogaden a utilisé une fausse identité avec de faux documents administratifs. Il était muni d'une carte nationale d'identité sous le nom de Naziré Ndiaye, à Thiaroye Léona.

La semaine dernière, Ogaden s'était rendu à l'Aibd pour accueillir un nigérian en provenance d'Éthiopie. Ce dernier cachait dans son ventre des boulettes de cocaïne après les avoir avalées. Ogaden récupère la drogue dure et la file à son compatriote nommé Victor, alias Deman ou Don Torté.

Importante saisie estimée à 137 millions Fcfa

Mais, Don Torté se fera repérer par les limiers à Liberté 6 en possession de 50 boulettes de Coke. Il balance tous les suspects qui seront arrêtés. Deux Nigérians Eze et Assaly sont arrêtés à la Zone de captage avec sept boulettes de coke type « off white » et 4,5 kg de « lidocaïne ». Ils avaient loué un logis en baraque à la Sodida où ils planquaient la marchandise. Toute la valeur de la drogue est évaluée à 137 millions Fcfa. Trois véhicules et des balances électroniques ont été mis sous scellés.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.