Cote d'Ivoire: Bouaflé/Élections législatives du 6 mars 2021 - Le sénateur Allomo Paulin présente les candidats du Rhdp aux chefs de village

17 Février 2021

Le sénateur et coordonnateur régional du Rhdp de Bouaflé, Allomo Paul et le vice-président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), Victor Taukla, ont présenté le 17 février 2021 à Bonzi, les deux candidats des Houphouëtistes aux législatives du 6 mars 2021 aux chefs de village Yaouré, Ayaou, Gouro et Mossi.

Cette cérémonie a eu lieu au domicile du sénateur, en présence de plus de 50 chefs de village, de la quasi-totalité des cadres du Rhdp de Bouaflé, du chef central des Ayaou, Nanan N'dri Eugène, délégué de la Chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d'Ivoire (Cnrct-ci) et de plusieurs responsables locaux dudit parti.

Il s'agit des candidats Tououi Bi Irié Ernest qui brigue le poste dans la sous-préfecture de Bouaflé et Koné Siaka, dans la commune.

Selon le sénateur Allomo Paul, initiateur de cette rencontre, il s'agit de sonner la mobilisation autour de ces deux candidats choisis par le président du parti, le président Alassane Ouattara, à l'effet de leur garantir une large victoire au soir du 6 mars 2021.

"Le président Alassane Ouattara a été élu à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020. Mais s'il n'a pas la majorité à l'Assemblée nationale, il ne peut pas exécuter son programme social pour poursuivre le développement et améliorer votre bien-être. Nous sommes là pour vous montrer vos fils qui sont candidats" a expliqué le sénateur Allomo Paulin aux têtes couronnées.

" Nous sommes venus vous dire que quel que soit le candidat du Rhdp, vous devez le voter pour que le président Alassane Ouattara ait une bonne majorité à l'Assemblée nationale. Avec tout ce qu'il a fait pour Bouaflé et pour toute la région de la Marahoué, il faut qu'on lui renvoie l'ascenseur", a-t-il insisté.

Aux chefs, Allomo Paulin a tenu à rappeler que même si les chefs traditionnels ne font pas la politique, ils ont toutefois le devoir d'orienter leurs administrés vers le bon chemin, allant dans le sens de leur intérêt commun. Pour lui donc, ce bon chemin qui conduit à leur bien-être et au développement de leurs localités n'est que le Rhdp et son leader, le président Alassane Ouattara dont la sollicitude ne leur a jamais fait défaut dans la Marahoué.

Le vice-président du Cesec a félicité les populations pour leur mobilisation lors de l'élection présidentielle, même si certains ont été empêchés de voter.

Il a, par ailleurs, souligné que le cumul de postes est à proscrire désormais. De sorte que les nombreux cadres dont regorge Bouaflé puissent avoir un poste politique chacun, pour contribuer au développement du département. Cette pratique, a-t-il affirmé, a pour avantage de consolider la paix et l'Union entre les cadres.

Yao Étienne, délégué du Rhdp, a, en ce qui le concerne, expliqué aux parents la nécessité de choisir un député intellectuel, capable de participer aux débats car il s'agit de légiférer. Selon lui, les deux candidats du Rhdp ont le profil qu'il faut. "Ne vous laissez pas distraire par les vendeurs de rêves" a-t-il conseillé aux parents.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.