Niger: Les équipes de Mahamane Ousmane en campagne à Niamey

Mahamane Ousmane (à droite) et Mohamed Bazoum (à gauche), les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle au Niger.

Les deux candidats en lice pour le second tour de la présidentielle de dimanche poursuivent leur campagne, au Niger. Celui du PNDS au pouvoir, Mohamed Bazoum, termine la sienne à Zinder. Celui du RDR-Tchanji, Mahamane Ousmane, était hier mercredi à Maradi, avant de rejoindre lui aussi Zinder ce jeudi. Dans les deux camps, la campagne se déroule également à un niveau local. Mercredi, la coalition CAP 20/21 et ses alliés, qui soutiennent la candidature de Mahamane Ousmane, ont tenu un meeting dans la commune 1 de Niamey.

Ce sont des artistes qui ont ouverts le meeting par des chants en faveur du candidat Mahamane Ousmane et de ses alliés. Une façon de « galvaniser » un peu les participants, nous explique un organisateur. Aïssa chante pour la victoire du candidat de la coalition : « On chante, on danse, on fait tout ! On est en train de dire aux Nigériens de se lever pour voter pour Mahamane Ousmane. »

Les participants sont assis, sur des chaises disposées en carré. Il y a des représentants des leaders, communaux, des membres des sections de femmes et de jeunes aussi, tous venus écouter les prises de parole de responsables de la coalition, en langues locales, pour rappeler les enjeux de ce second tour, appeler les militants à s'impliquer et à porter leur message dans leurs quartiers.

« C'est surtout de rappeler aux gens, que le 21 février c'est d'abord une date historique, parce que c'est une date qui va consacrer une alternance démocratique, la première dans le pays. Et à Niamey, certes, nous avons gagné le premier tour, mais nous n'avons pas fait l'unanimité. Cela veut dire qu'il reste encore à sensibiliser davantage, pour qu'ils puissent sortir voter pour le candidat », explique Touré Boubacar, secrétaire général adjoint de la jeunesse de la coalition CAP 20/21 ACC FRC et alliés.

Au premier tour, le 27 décembre, le taux d'abstention a dépassé les 40% dans la capitale.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.