Angola: Le Président angolais félicite la Directrice générale de l'OMC

Luanda — Le Président de la République de l'Angola, João Lourenço, a considéré, ce mercredi, l'élection de la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, au poste de directrice générale de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), une reconnaissance claire de sa compétence sans équivoque.

Dans un message diffusé à la presse, le Chef de l'Etat angolais félicite la Directrice générale de l'OMC, élue lundi dernier, à Genève, au nom de l'exécutif angolais et en son nom, et rappelle que Ngozi Okonjo -Iweala est "la première femme et la première citoyenne d'Afrique à diriger une organisation internationale aussi prestigieuse".

João Lourenço souligne que "la compétence sans équivoque, démontrée de manière convaincante dans l'exercice de ses précédentes fonctions", a propulsé Ngozi Okonjo-Iweala au plus haut niveau de l'Organisation mondiale du commerce.

Le Président angolais souligne que l'OMC est une institution d'une grande complexité et avec des responsabilités importantes, "dans l'action qu'elle réalise pour générer un consensus, résoudre des situations difficiles et favoriser le développement économique de toutes les nations du monde".

Enfin, João Lourenço souhaite à la Directrice général de l'OMC plein succès dans l'exercice de ses nouvelles fonctions, considérant l'organisation comme une "grande scène de la diplomatie internationale".

Ngozi Okonjo-Iweala, une économiste de 66 ans diplômé de Harvard (USA), a été deux fois ministre des Finances du Nigéria et a occupé des postes importants à la Banque mondiale.

L'OMC a son siège à Genève et était sans direction permanente, depuis le départ de l'ancien Directeur général, le Brésilien Roberto Carvalho de Azevedo, fin août 2020.

Dans un message diffusé à la presse, le Chef de l'Etat angolais félicite la Directrice générale de l'OMC, élue lundi dernier, à Genève, au nom de l'exécutif angolais et en son nom, et rappelle que Ngozi Okonjo -Iweala est "la première femme et la première citoyenne d'Afrique à diriger une organisation internationale aussi prestigieuse".

João Lourenço souligne que "la compétence sans équivoque, démontrée de manière convaincante dans l'exercice de ses précédentes fonctions", a propulsé Ngozi Okonjo-Iweala au plus haut niveau de l'Organisation mondiale du commerce.

Le Président angolais souligne que l'OMC est une institution d'une grande complexité et avec des responsabilités importantes, "dans l'action qu'elle réalise pour générer un consensus, résoudre des situations difficiles et favoriser le développement économique de toutes les nations du monde".

Enfin, João Lourenço souhaite à la Directrice général de l'OMC plein succès dans l'exercice de ses nouvelles fonctions, considérant l'organisation comme une "grande scène de la diplomatie internationale".

Ngozi Okonjo-Iweala, une économiste de 66 ans diplômé de Harvard (USA), a été deux fois ministre des Finances du Nigéria et a occupé des postes importants à la Banque mondiale.

L'OMC a son siège à Genève et était sans direction permanente, depuis le départ de l'ancien Directeur général, le Brésilien Roberto Carvalho de Azevedo, fin août 2020.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.