Afrique: Zone Ocde - La croissance du PIB ralentit à 0,7% au quatrième trimestre 2020

Pour les sept grandes économies de la zone Ocde, dans l'ensemble la croissance du Pib a ralenti à 0,8 % au quatrième trimestre de 2020, avec des tendances assez divergentes d'un pays à l'autre.

Selon un communiqué de presse, la croissance du Pib est restée positive au Japon (3,0 %), au Canada (1,9 %), aux États-Unis et au Royaume-Uni (1,0 % dans les deux pays) et en Allemagne (0,1 %). Dans les autres sept grandes économies, ajoute la même source, l'Italie et la France, le Pib a reculé (de moins 2,0% et moins 1,3%, respectivement), après de forts rebonds au trimestre précédent (16,0% et 18,5%, respectivement).

Dans la Zone Euro et dans L'Union européenne, le Pib s'est contracté au quatrième trimestre 2020 de (moins) 0,6 % et (moins) 0,4 % respectivement, après des rebonds de 12,4 % et de 11,5 % au trimestre précédent.

Pour l'ensemble de 2020, le Pib a reculé de (moins) 4,9% dans la zone Ocde, soit la plus forte baisse jamais enregistrée (depuis 1962). Presque tous les pays ont été confrontés à une baisse du Pib en 2020. Parmi les sept grandes économies, les baisses du Pib ont été de (moins) 3,5 % aux États-Unis à (moins) 9,9 % au Royaume-Uni. Des baisses marquées du Pib ont également été enregistrées en France (moins 8,2%) et en Italie (moins 8,9 %).

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.