Togo: AIMES-AFRIQUE encore à l'œuvre dans le Septentrion et la Centrale

18 Février 2021

Déjà en Janvier dernier, l'ONG Internationale AIMES-AFRIQUE était aux côtés des populations de la région des Plateaux et précisément de Kpalimé à la faveur du démarrage de la tournée de sa campagne de distribution de matériels de fabrication de masques artisanaux dans plusieurs villes des cinq régions économiques du Togo.

Ainsi, après la ville de Kpalimé, c'est au tour de Sotouboua (dans la région Centrale) et Kara (dans la région de la Kara) d'accueillir à bras ouverts, la délégation de cette ONG dirigée par Dr Serge Michel Kodom.

A Soutouboua, le Mercredi 17 Février, et à Kara, ce Jeudi 18 Février, des kits de fabrication des masques artisanaux à savoir des machines à coudre, des ballots de pagnes, du fil à coudre et des rouleaux de ficelle ont été distribués aux couturiers et couturières répertoriés pour l'occasion, en présence des autorités locales (Préfet de Sotouboua, Pali Tchabi Bassabi, du préfet de la Kozah, Col Bakali Hemou Badibawou) et des autorités traditionnelles.

Pour justifier cette initiative de l'ONG AIMES-AFRIQUE, soutenue par des partenaires tels que, AKTION Pit Togo Hilfe et la Coopération Allemande (BMZ), il est avancé que c'est compte tenu de ce que « dans ces milieux reculés, les masques sont souvent inaccessibles aux populations défavorisées » que « AIMES-AFRIQUE a pris sur elle de mettre à leur disposition le matériel nécessaire pour la fabrication en grande quantité des masques réutilisables ». Aussi, souligne-t-on que les couturiers et couturières ont été déjà formés sur les normes et techniques requises pour la fabrication des masques.

Pour cette nouvelle distribution, dont l'étape suivante sera celle des Savanes, il est attendu des couturiers et couturières qui bénéficieront des kits prévus et composés d'un total d'environ 1000 machines à coudre, une centaine de ballots de pagne, la confession de près d'un million de masques artisanaux « Made by AIMES-AFRIQUE » destinés aux populations rurales et vulnérables.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.