Cote d'Ivoire: Fondation internationale veuves d'Afrique Kissah Koné - 350 femmes démunies célébrées pendant la Saint Valentin

Dans le cadre de la Saint Valentin, la Fondation Internationale Veuves d'Afrique Kissah Koné (FIVAKK) a organisé, le dimanche 14 février 2021 dans un complexe hôtelier d'Abidjan-Yopougon, une cérémonie de célébration de 350 veuves démunies.

Au cours de cette cérémonie, plus de 350 veuves démunies ont reçu des mains de Kissah Koné, présidente-fondatrice de la Fondation qui porte son nom, des bouquets de roses et des kits alimentaires composés de riz, d'huile, de sucre, de sel, de pâte de tomate etc.

S'adressant aux bénéficiaires à cette occasion, Kissah Koné, a dit : «Bien vrai que vos valentins vous ont quittés, vous méritez toutes de célébrer la Saint Valentin avec des personnes qui vous aiment et qui se souviennent de vous de jour comme de nuit. C'est pourquoi la Fondation FIVAKK se tient aujourd'hui à vos côtés afin de célébrer avec vous cette journée spéciale de célébration de l'Amour. Certaines parmi vous ont perdu leur bien aimé, un 13 ou 14 février, leur valentin, le père de leurs enfants. Ohh Femme combien de fois il est difficile de perdre un être cher souvent de manière très inattendue ! combien d'épreuves à surmonter après le décès d'un époux ! C'est pourquoi, l'inspiration m'a été donnée de créer cette Fondation ayant un noble objectif celui d'appuyer les veuves démunies que vous êtes dans la mesure du possible>>.

Ago Christian Kodia, a fait une communication sur les Activités génératrices de Revenu(Agr), et les stratégies de l'indépendance financière. Porte-parole des 350 veuves, Mme Camara a traduit sa reconnaissance à la Fondation pour cette initiative. Les récipiendaires ont esquissé des pas de danse avec la présidente-fondatrice Kissah Koné.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.