Cote d'Ivoire: Cocody, Elections législatives du 06 mars / Yasmina Ouégnin, candidate du PDCI-RDA - « Nous avons un grand combat qui s'annonce »

A moins de 10 jours de l'ouverture officielle de la campagne pour les élections législatives, la candidate du Pdci-Rda, Yasmina Ouégnin, députée sortante, a échangé avec les responsables de base Ufpdci des six (6) délégations de Cocody, dans le cadre d'une séance de travail. C'était hier jeudi 18 février 2021, à la Maison du Pdci à Cocody.

En présence de sa suppléante, Chantal Brou, déléguée Pdci Cocody 1, du directeur de campagne Dr Koffi, de la directrice de campagne chargée des Femmes, Prisca Rabet et de nombreuses militantes. Objectif, entretenir les femmes sur l'esprit, les enjeux, les tenants et les aboutissants de cette importante consultation électorale.

A cette occasion, Yasmina Ouégnin a remercié la Direction du Pdci pour avoir porté son choix sur sa personne, pour porter le Pdci à la victoire. « Je suis ravie de ce que le Pdci, de la base à la Direction, et de la Direction à la base, ait porté son choix sur moi pour être le porte-étendard du Pdci-Rda à Cocody. Pour défendre le parti de Félix Houphouët-Boigny à Cocody. Un parti de combattants et de combattantes. Un parti qui s'élève toujours contre l'injustice, un parti qui prône des valeurs de paix, de dialogue, de fraternité vraie et surtout un parti dont l'objectif premier est de se mettre au service des Ivoiriens » a-t-elle déclaré d'entrée.

Exhortant les femmes de son parti à la mobilisation totale, elle a insisté sur le caractère épique de cette élection. «Nous avons un grand combat qui s'annonce ! A partir du 26 février, nous n'aurons plus de question à nous poser » a-t-elle ajouté avant de revenir sur le rôle du député.

« En tant que députée, notre rôle à nous tous, est d'exercer un contre-pouvoir par rapport à l'exécutif, c'est-à-dire au président de la République et au gouvernement. Son travail n'est pas d'être un agent de développement. Le député, ce n'est pas lui qui érige les maternités, ce n'est pas lui qui construit les écoles ou bitume les voies. S'il a les moyens ou un réseau local ou international qui peuvent lui permettre de poser des actions dans les communautés, pourquoi pas ? C'est tant mieux ! C'est pour le grand bonheur de la collectivité. Mais, ce pourquoi il est élu, c'est de voter les lois. Le député peut également contrôler le gouvernement. La tâche du député n'est pas aisée. Il faut échanger avec les populations pour comprendre leurs problèmes pour pouvoir aller défendre à l'Assemblée nationale. Un député est un peu comme un avocat. Le travail parlementaire, il faut l'avouer, n'est pas très évident » a-t-elle indiqué.

Pour elle, cela tient au fait que depuis 2012, les sessions de l'Assemblée nationale ne sont pas retransmises à la télévision, le député n'a pas d'assistant parlementaire pour l'aider dans sa tâche comme cela se voit au Burkina Faso, au Bénin, en RDC. Elle a ajouté, la non numérisation des documents transmis avant d'affirmer : « Ce qui complique la tâche du député, c'est la volonté clairement affichée de nous emmener à la pensée unique et du parti unique » a-t-elle dénoncé.

Chantal Akissi Brou, suppléante de Yasmina Ouégnin, par ailleurs déléguée Pdci de Cocody 1, a surtout exhorté les femmes à être des directrices de campagne dans leur délégation, leur milieu de vie, leur famille. « Allez mobiliser vos maris, frères et sœurs, vous enfants, les nouveaux majeurs et faire bloc autour de la candidate du Pdci Rda-Rda, Yasmina Ouégnin, pour la victoire finale. Allons pour la bataille. Il s'agit d'aller voter massivement pour arracher notre terre. N'ayez pas peur, nous sommes chez nous. Allons reconquérir notre pays la Côte d'Ivoire » a-t-elle martelé, appuyée par le directeur de campagne Dr Koffi, 3ème adjoint au maire de Cocody.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.