Afrique: Le Sénégalais Makhtar DIOP à la tête de la Société financière internationale

Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique

Makhtar Diop, ex vice-président Afrique de la Banque mondiale, vient d'être nommé à la tête de la SFI, la Société financière internationale, autrement dit la branche en charge de l'investissement privé à la Banque mondiale. Premier Africain à occuper ce poste stratégique, celui qui fut aussi ministre des Finances du Sénégal en l'an 2000 est un économiste chevronné et un passionné de développement durable. Il aura en charge de mobiliser les capitaux privés pour le développement des économies.

Où s'arrêtera Makhtar Diop ? L'ex-vice-président de la Banque mondiale qui a dirigé successivement le département Afrique pendant six ans, puis celui des investissements, s'occupera dès le premier mars de la SFI, la Société financière internationale. Une branche dédiée au financement du secteur privé dans le monde, et dont le rôle ne cesse de prendre de l'importance.

A soixante ans, Makhtar Diop est devenu incontournable à la Banque mondiale. Depuis 2018, il gérait le cœur du réacteur de l'institution à savoir les énormes projets d'infrastructures pilotés par la banque.

Ce financier formé à Londres et Paris, qui fut aussi économiste au Fonds monétaire internationale, a connu un bref épisode ministériel au Sénégal, occupant entre 2000 et 2001 le portefeuille de l'Économie et des Finances. On lui doit alors une importante réforme de la Douane et du Trésor sénégalais.

Ce fils d'avocat, originaire de la région de Louga est réputé calme et discret. Féru d'art martiaux qu'il a pratiqué dans sa jeunesse jusqu'au niveau universitaire, il a peut-être médité cette maxime que l'on doit au maitre en la matière, Bruce Lee : « Dans la vie, il n'y a pas de limite, mais des niveaux qu'il faut atteindre, puis dépasser ».

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.