Tunisie: Levée immédiate des saisies conservatoires sur les comptes de Tunisair

Un appareil de la compagnie aérienne Tunisair

Tunis — La levée immédiate de toutes les saisies conservatoires sur les comptes des sociétés du groupe Tunisair, a été décidée au terme d'une séance de travail tenue vendredi, à Tunis, sous la présidence du ministre du transport et de la logistique, Moez Chakchouk.

Ont pris part à cette réunion, les représentants du groupe Tunisair, de l'OACA et de la société "TAV Tunisie", selon un communiqué publié par le département du transport.

Il a été également, décidé au cours de cette séance, d'entamer les négociations entre la société TAV Tunisie et le groupe Tunisair, pour déterminer le montant de l'ensemble des dettes et s'accorder sur leur réechelonnement, d'une part, et entre cette société et l'OACA, pour fixer le montant des contributions sociales non versées et se mettre d'accord sur leur paiement, ainsi que pour examiner la situation des agents de l'OACA, mis à la disposition de "TAV Tunisie", d'autre part.

Il a été enfin, convenu de signer les accords relatifs au réechelonnement des dettes, le vendredi 26 février 2021, à 15 heures au siège du ministère du transport, en présence de toutes les parties présentes.

Une saisie conservatoire avait été effectuée par la société TAV Tunisie qui exploite les aéroports Enfidha-Hammamet et Monastir Habib Bourguiba, sur les comptes bancaires de la compagnie Tunisair, en vue du recouvrement de 8 millions d'euros (29 MD), par rapport à un total de dettes de 20 millions d'euros, (65,6 MD), sans compter les pénalités de retard qui remontent à l'année 2015, avait indiqué la directrice générale de TAV Tunisie Kehna Mamlouk, dans un entretien téléphonique accordé à l'Agence TAP.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X