Cote d'Ivoire: Election à la présidence de la CAF - Anouma appelle au soutien de la presse et des médias nationaux

19 Février 2021

Une participation pleine et active. C'est ce que Jacques Anouma attend de la presse nationale. Candidat à l'élection du président de la Confédération africaine de football (CAF) du 12 mars 2021 au Maroc, l'Ivoirien veut même prendre pour socle les journalistes et hommes de média de son pays.

Il a tenu ce message, ce mardi 16 février 2021, au Palm Club à Abidjan, lors d'un déjeuner de presse. « Je compte sur vous pour faire de ma campagne une réussite », a lancé le président d'honneur de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

L'aspirant à la succession du Malgache Ahmad Ahmad veut ainsi être porté par les médias locaux comme l'ont déjà fait le gouvernement ivoirien et le peuple. Car, a-t-il reconnu, « assumer la présidence de la CAF est une affaire sérieuse. Ce n'est pas une affaire personnelle. C'est un aboutissement ».

Convaincu d'être le prochain patron de la faitière du football continental, Anouma, après quelque temps hors des spotlights, est plus que jamais d'attaque. Il reprend, par ses propres termes, la campagne là où il l'a laissée depuis quelques semaines.

Même s'il pense que la campagne ne s'est jamais arrêtée avec l'offensive diplomatique menée par des émissaires du gouvernement dans plusieurs pays africains.

« Mes chances de gagner le prochain scrutin présidentiel de l'instance dirigeante du football continental sont réelles. Il me reviendra de transformer l'essai afin que la Côte d'Ivoire puisse avoir l'opportunité de diriger la CAF », a dit l'ancien président de la FIF (2002-2011).

Aujourd'hui encore, Anouma n'est pas resté muet devant le mal qui ronge le football africain avec une « institution malade ». Mais aujourd'hui encore comme il l'a toujours affirmé, il dit avoir le remède pour traiter et guérir ce malade qui a connu des « moments plus glorieux » que ce à quoi on assiste aujourd'hui.

« J'ai trouvé des solutions pour que cette institution soit remise sur les rails », a garanti l'envoyé spécial de la FIFA et de la CAF. Mais en attendant, il présente officiellement son projet pour une meilleur gouvernance du football africain, le vendredi 19 février 2021, sous le coup de 10 heures, à l'auditorium du ministère des Affaires étrangères, au Plateau à Abidjan.

A La Une: Presse et Média

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.