Togo: Covid, Ebola - L'aéroport de Lomé renforce les contrôles sanitaires

19 Février 2021

Dans le cadre de la riposte à la nouvelle épidémie d'Ebola, qui sévit en Guinée, 11.000 doses de vaccins contre le virus sont attendues ce week-end dans le pays, a indiqué l'OMS.

Le Togo prend ses précautions. Des vols quotidiens sont assurés entre Lomé et Conakry et le risque de voir débarquer des passagers infectés est une menace prise très au sérieux par les responsables de l'aéroport.

Gnama Latta, le directeur général de la plateforme aéroportuaire et de l'Agence de l'aviation civile, a indiqué vendredi que tout était mis en oeuvre pour renforcer les contrôles sanitaires.

'Le succès en aviation, c'est l'anticipation. On n'attendra pas être surpris avant de penser à quoi faire. Conakry c'est à 2h30 de Lomé et on peut facilement avoir ce virus ici si nous ne sommes dans la prévention', a-t-il déclaré.

L'aéroport doit en même temps gérer le Coronavirus.

M. Latta a annoncé que désormais tous les équipages seraient soumis à un test PCR, ce qui n'était pas le cas jusque'à présent.

Sur 167 pilotes et hôtesses testés récemment, 18 étaient positives. Un signal d'alarme.

Et Gnama Latta de rappeler qu'un pilote ou une hôtesse malade peut contaminer tout un avion.

A La Une: Ebola

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.