Afrique: Issouf Doumbia, le plus jeune maire de Côte d'Ivoire

19 Février 2021

"Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre d'années", disait Le Cid dans la pièce de Corneille. Cette citation rime bien avec la vie de Issouf Doumbia.

Sans bagage politique, le jeune Issouf Doumbia, 28 ans, a été élu député au Parlement ivoirien alors qu'il n'avait pour seul atout que ses actions philanthropiques auprès des jeunes, des femmes, des personnes en difficultés et des religieux.

>>>>>L'opposition ivoirienne divisée

Le plus jeune député de la dernière législature est aussi le plus jeune maire de Côte d'Ivoire qui dirige la commune de Bingerville, l'ancienne capitale ivoirienne (entre 1900 et 1934).

La commune de Bingerville dispose d'une sous-préfecture, et depuis 2001, elle fait partie du district d'Abidjan avec une population estimée à plus de 59 000 habitants.

Réactions de quelques habitants

Sous la direction du jeune maire, Bingerville a positivement changé de visage et les habitants sont fiers de leur député-maire. "Je sais que Issouf Doumbia est le plus jeune maire de Côte d'ivoire, explique l'un d'entre-eux. Il travaille bien. Il est jeune, et puis il comprend la jeunesse. Il sait ce dont la jeunesse a besoin."

Pour un autre habitant, l'arrivée d'Issouf Doumbia a été marquée par des projets concrets : "Si je dis que je ne suis pas contente de lui, j'ai menti. Parce qu'avant notre route était dans un mauvais état, on ne pouvait pas passer ici. Depuis que le maire est venu, il nous a refait la route. Maintenant, la nuit on peut sortir et rentrer sans problème. Quand tu prends la rue principale aussi, tout est propre. Surtout la caserne des sapeurs-pompiers. En cas de danger, les agents sont toute suite prêts à intervenir."

Utilisation des réseaux sociaux

Le secret du succès du jeune député-maire auprès de ses administrés est aussi sa communication de proximité à travers les réseaux sociaux, Issouf Doumbia

"Vous voyez, cette ville m'a vu naître et m'a donné l'éducation et la rigueur au travail. Elle m'a tout donné. Donc il était important pour cette jeune équipe municipale que je conduis de se mettre à la disposition de ses parents afin d'œuvrer pour la paix, la stabilité et la prospérité de la ville. Depuis le 27 décembre 2018, nous sommes investis en tant que premiers responsables de cette commune. Nous nous sommes mis à la tâche et aujourd'hui, le résultat est visible à mi-parcours de notre mandat."

A travers diverses actions sociales et économiques entreprises par son équipe, le jeune maire a su mettre à profit sa notoriété pour mettre en place un esprit participatif au service des populations.

"En même temps qu'il y a des critiques sur les réseaux sociaux, ça nous permet aussi de pouvoir se mettre à la tâche et de travailler. Aujourd'hui, les choses évoluent avec le temps. Les riverains et les populations t'interpellent. Donc tout de suite ceci permet à l'équipe municipale de bousculer son service technique pour mettre à la disposition des populations ce dont elles ont besoin."

Esprit patriotique

Pour gagner à la mairie de Bingerville, Issouf Doumbia est allé aux élections législatives et municipales en indépendant. Mais il estime que les jeunes qui aspirent à faire carrière en politique doivent d'abord se former et avoir un esprit patriotique.

"Nos parents ont estimé que nous étions à leur côté, au quotidien pour les petits soins, pour leurs anniversaires, les baptêmes, la construction des mosquées, des églises, le reprofilage des voies etc. On le faisait dans l'optique de pouvoir aider nos parents. Et en retour, ils ont estimé que nous avons trop fait et qu'il était de leur devoir de nous mettre à la tête de cette commune afin de travailler pour tous les Bingervillois."

Hamed Sylla, directeur de cabinet et Marie Rosemonde Kouamé, conseillère juridique à la mairie, apprécient les qualités managériales de leur patron.

"C'est un bosseur qui a l'amour de sa commune. Parce que quand on lui demande, quel est ton parti politique, il dit c'est Bingerville. Tout ce qu'il demande, il demande toujours à ce que ça soit fait en faveur de Bingerville. Donc c'est quelqu'un qui a vraiment l'amour de sa commune et ce n'est pas pour rien qu'il a été le meilleur maire du district d'Abidjan", dit Hamed Sylla.

"Jusqu'à preuve du contraire, le plus jeune député maire de la côte d'ivoire, c'est monsieur Issouf Doumbia. Peut-être aux élections prochaines, on aura d'autres députés-maires plus jeunes. Mais jusqu'à preuve du contraire c'est lui. Le député-maire de la commune de Bingerville. Il est notre fierté", ajoute pour sa part Marie Rosemonde Kouamé.

Vie professionnelle

Après l'obtention d'un diplôme en mécanique industrielle, Issouf Doumbia lance sa start-up spécialisée dans le foncier et l'immobilier.

Un coup d'essai qui s'avère un coup de maître. Aujourd'hui, 8 ans plus tard, il dirige avec brio son entreprise d'une cinquantaine d'employés avec un chiffre d'affaires annuel de plus de 500 millions de francs CFA.

Ses nombreuses actions de développement et de cohésion sociale à Bingerville lui ont valu, en mai 2017, le prix du meilleur jeune espoir de l'ONG Afrique émergence.

Depuis décembre 2020, Issouf Doumbia, père de trois enfants, est le meilleur maire du district d'Abidjan.

A La Une: Afrique

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.