Cote d'Ivoire: 2e édition des assises du numériques - Les acteurs de l'écosystème du numérique dressent le bilan du secteur

19 Février 2021

Et de deux. Après la première édition en 2015, la Côte d'Ivoire tient depuis hier et ce, jusqu'au 19 février prochain, à Radisson Blu, les assises du numérique. Pour cette deuxième édition, les organisateurs ont décidé de travailler autour du thème : « Bilan et perspectives, 7 ans après la réforme du secteur des Télécoms/TIC et de la poste ».

Le top départ de ces assises a été donné ce mercredi 17 février 2021 au Radisson Blu Hôtel par Dr Guibessongui Séverin, directeur de cabinet du ministère de l'Economie numérique et de la Poste. Il a rappelé les efforts que la Côte d'Ivoire a fournis depuis la première édition des Assises du Numérique. Sanogo Mamadou, ministre de l'Economie numérique et de la Poste de la République de Côte d'Ivoire, a fait savoir que le secteur représente un gros marché pour les éventuels investisseurs. « La Côte d'Ivoire enregistre plus de 37 millions d'abonnés pour un taux de pénétration estimé à 45% », a-t-il indiqué. Selon lui, le pays continue la réforme du secteur pour une meilleure offre.

Roger Adom, ministre de la Modernisation de l'administration et de l'Innovation du service public, a présenté les technologies de l'information et de la communication comme des outils essentiels pour tous les pays qui aspirent au développement. Pour lui, le gouvernement a vu juste en créant un département ministériel chargé de la modernisation du service public. La Côte d'Ivoire a mené une réforme du secteur des télécommunications et des TIC en 2012. Elle est matérialisée par l'ordonnance n° 2012-293 relative aux télécommunications et aux technologies de l'information et de la communication. Cette ordonnance restructure le secteur de l'économie numérique en mettant en place un nouveau cadre institutionnel et juridique.

A cela s'ajoutent trois lois complémentaires adoptées en 2013 pour régir les usagers et usages de l'économie numérique ou du cyberespace. Il s'agit de la loi relative à la lutte contre la cybercriminalité, de la loi relative à la protection des données à caractère personnel et de celle relative aux transactions électroniques. Le secteur postal n'est pas resté en marge de cette restructuration juridique et institutionnelle avec le plan de redressement opérationnel, institutionnel et financier de la Poste-CI adopté le 4 janvier 2013. L'une des résultantes de ce plan de redressement a été la loi n°2013-702 du 10 octobre 2013 portant code des postes, avec la création d'une Autorité de régulation postale et l'institution du service postal universel.

Pour Dr Guibessongui, ces « Assises du numérique en Côte d'Ivoire » se veulent le creuset de la réflexion et une aide indispensable à la prise de décision. Ce rendez-vous de trois jours entre les institutions étatiques, les entreprises, les experts, les étudiants et les passionnés du secteur, vise à accompagner les autorités dans le projet de maturité numérique. La cérémonie d'ouverture a enregistré en plus de la présence du secrétaire général de l'Union Africaine des Télécommunications (UAT)

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.