Tunisie: Point de vue - Tout ça pour ça ?

20 Février 2021

Dr Mohsen Trabelsi, Mehdi Gharbi et Zine El Abidine Oueslati auront reconnu leur incapacité à régler les dettes urgentes estimées à 12,5 millions de dinars pour pouvoir qualifier les recrues. Finalement, ce trio --qui a formé un comité provisoire depuis plus d'une semaine après avoir «destitué» Abdessalam Younsi-- n'a pas atteint l'objectif prévu.

Un autre fiasco qui s'ajoute à une série noire d'un club qui vit mal son centenaire. Le simple supporter clubiste se pose alors une aussi simple question : pourquoi ce trio a vite foncé et a fait l'impossible pour détrôner le fameux Younsi s'il n'est pas assuré de pouvoir régler les dettes urgentes? Autrement dit, qu'est-ce qui a changé en ces deux semaines hormis le départ de Yaâcoubi qui a coûté 30.000 dinars? Vraiment, c'est un énorme échec et c'est une «frivolité» qui n'augure pas d'une relance.

Ce comité provisoire a «sauvé» indirectement et bêtement Younsi qui rebondit et qui a le culot de se défendre. Mieux, il a pu s'en sortir sans assemblée, sans passation, sans quoi que ce fut. C'est d'autant plus triste que les joueurs algériens ont décidé de jouer pour d'autres clubs, et certains d'entre eux peuvent demander à être indemnisés. Mais pour calmer les ardeurs d'un public extraordinaire qui a injecté pratiquement deux millions de dinars, le comité provisoire a confirmé que le premier mécène du club (considéré comme l'un des magnats de l'économie tunisienne) a garanti un emprunt de 5 millions de dinars pour le CA. Sauf que cet emprunt ne sera pas encaissé avant mars !

Vous voyez à quel point le CA a régressé. Il n'a que son public et sa popularité, il n'a plus rien d'autre, ni de mécènes, ni d'argent, ni de lobbying, ni de crédibilité. Tous ses ex-présidents et ses hommes d'affaires l'ont lâché face à son triste et inquiétant destin, le CA est officiellement une petite équipe qui jouera le maintien avec un effectif «pauvre» en qualité et sans la moindre recrue. Il faudra un miracle sportif pour terminer la saison dans un classement honorable.

Youssef El Elmi et ses pairs vont devoir agir avec beaucoup de tact et de personnalité ! Le plus important, c'est qu'ils soient conscients de la réalité du CA et qu'ils ne vivent pas dans le passé ou dans le déni.

Encore une fois, ce comité provisoire a été une grande aberration. Il a exaspéré le public clubiste qui attendait plus que de fausses promesses.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.