Angola: PR salue la contribution de la société à la construction d'hôpital

Benguela — Le Président de la République, João Lourenço, a salué, ce samedi, la contribution de la société civile à la construction du nouvel hôpital municipal de Baía Farta, dans la province de Benguela.

"L'Etat sera chargé d'équiper la nouvelle infrastructure sanitaire, qui devrait pouvoir fonctionner d'ici un mois", a déclaré l'homme d'Etat angolais à la presse, après avoir visité l'hôpital.

João Lourenço, qui a travaillé samedi à Benguela, a souligné qu'il mettait un point d'honneur à visiter l'hôpital en raison d'une caractéristique inhabituelle: «c'est la société civile qui a voulu offrir cet hôpital à la communauté, l'Etat ne fera qu'équiper l'hôpital»

«Plus que de visiter le nouvel hôpital, je suis venu personnellement remercier ce noble geste», a-t-il déclaré.

Selon le dirigeant angolais, ce n'est pas exactement un partenariat public-privé, car c'est une initiative à but non lucratif, avec un objectif social et aussi une démonstration de la bonne relation entre l'exécutif et la classe affaires.

Il a rappelé qu'en 1983, lorsqu'il était gouverneur de Benguela, il s'était rendu compte que l'esprit de solidarité dans la province était si fort que l'aéroport de la ville avait été construit avec la participation des citoyens, qui ont apporté une pierre chacun pour la construction.

Budgétée à 721 millions de Kwanzas, la construction de l'hôpital a commencé en 2011, sur une superficie de 47 491 mètres carrés, à l'entrée de la municipalité de Baía Farta.

"L'Etat sera chargé d'équiper la nouvelle infrastructure sanitaire, qui devrait pouvoir fonctionner d'ici un mois", a déclaré l'homme d'Etat angolais à la presse, après avoir visité l'hôpital.

João Lourenço, qui a travaillé samedi à Benguela, a souligné qu'il mettait un point d'honneur à visiter l'hôpital en raison d'une caractéristique inhabituelle: «c'est la société civile qui a voulu offrir cet hôpital à la communauté, l'Etat ne fera qu'équiper l'hôpital»

«Plus que de visiter le nouvel hôpital, je suis venu personnellement remercier ce noble geste», a-t-il déclaré.

Selon le dirigeant angolais, ce n'est pas exactement un partenariat public-privé, car c'est une initiative à but non lucratif, avec un objectif social et aussi une démonstration de la bonne relation entre l'exécutif et la classe affaires.

Il a rappelé qu'en 1983, lorsqu'il était gouverneur de Benguela, il s'était rendu compte que l'esprit de solidarité dans la province était si fort que l'aéroport de la ville avait été construit avec la participation des citoyens, qui ont apporté une pierre chacun pour la construction.

Budgétée à 721 millions de Kwanzas, la construction de l'hôpital a commencé en 2011, sur une superficie de 47 491 mètres carrés, à l'entrée de la municipalité de Baía Farta.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.