Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - Les ex-combattants appelés à préserver la paix dans le Pool

Réunis le 20 février à Kinkala, sous la direction du président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, les cadres et élus du département du Pool ont invité les ex-combattants à préserver la paix.

Conscients du fait que l'organisation des élections a souvent constitué un moment de fortes tensions, caractérisé par des actes de violence ayant plongé plus d'une fois le département dans l'insécurité, les filles et fils du Pool ont été invités au vivre ensemble et à une coexistence fraternelle et harmonieuse.

« Nous exhortons et encourageons les ex-combattants à continuer à préserver la paix si chère à la population du Pool et à notre pays, et à s'abstenir de tout acte de nature à porter atteinte aux libertés fondamentales des citoyens », peut-on lire dans une déclaration rendue publique par le président de la Dynamique républicaine pour le développement (DRD), Hellot Matson Mampouya.

Pour eux, le Pool a aussi le droit de vivre en paix afin de ne pas rester en marge du développement à l'instar d'autres parties du pays. Initiée par les parlementaires et dirigeants des partis politiques de la majorité présidentielle, la rencontre citoyenne de Kinkala visait, entre autres, à créer les conditions de soutien à la candidature du président Denis Sassou N'Guesso à l'élection du 21 mars prochain.

« Dans la perspective de l'élection du président de la République du 21 mars 2021, les ressortissants, cadres et élus du Pool réaffirment leur attachement à la paix, à l'entente, à l'unité et à la concorde nationales comme seule voie de salut pour le Congo et estiment que le candidat Denis Sassou N'Guesso est celui qui incarne le mieux cette voie », ont-ils mentionné dans cette déclaration intitulée « Appel de Kinkala ».

Reprendre les travaux de construction de la route Gambari-Mindouli

Outre « l'Appel de Kinkala », cette rencontre a été marquée par les messages des jeunes, des femmes et des sages et notabilités traditionnelles qui ont, à leur manière, réaffirmé leur soutien au candidat de la majorité présidentielle. Se félicitant du retour de la paix dans le département, les sages et notabilités traditionnelles du Pool ont invité à la vigilance pour ne pas, disent-ils, céder à la « tentation et à la malice des politiques véreux qui ne se nourrissent que du sang et de la chair ». Ils ont suggéré au chef de l'Etat d'inscrire dans son prochain mandat la reprise des travaux de construction de la route Gambari-Mindouli et l'accélération de l'intégration socio-professionnelle des ex-combattants.

Présidant la rencontre, Isidore Mvouba a indiqué que le candidat Denis Sassou N'Guesso était à même de relever les défis les plus complexes qui se posent et se poseront au Congo. « Nous avons exprimé cette forte volonté de faire de telle sorte que le président soit réélu de la manière la plus brillante qu'il soit à l'élection présidentielle de mars prochain. Ratissez large et travaillez pour lui garantir la victoire », a dit le président de l'Assemblée nationale.

Notons que cette déclaration dite « Appel de Kinkala » et une somme symbolique en guise de contribution des ressortissants, cadres et élus du Pool seront remises au président Denis Sassou N'Guesso.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.