Congo-Brazzaville: Compétitions de la Cahb - La Fécohand présente les enjeux à la tutelle

Le point des préparatifs des Diables rouges aux différentes compétitions programmées par la Confédération africaine de handball a été débattu le 18 février lors de la première rencontre entre le nouveau bureau de la Fédération congolaise de handball et le ministre des Sports et de l'Education physique.

César Dzota, l'actuel président de la Fécohand a présenté à Hugues Ngouélondélé le programme à court et à moyen terme des Diables rouges. Il y a urgence puisque l'équipe nationale du Congo participera du 6 au 13 mars à Agadir au Maroc, dans la catégorie des cadets, à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations, qualificative à la Coupe du monde.

Au terme de cette compétition à laquelle le Congo n'a plus participé depuis 2012, selon Tanguy Yoka, premier vice-président de la Fécohand, cinq meilleures nations représenteront le continent au mondial. Toujours dans la même ville marocaine, ils participeront du 14 au 21 mars à la CAN des juniors en vue de négocier les six places qualificatives au mondial. Depuis le 18 février , les Diables rouges de ces deux catégories répètent leur gamme à Brazzaville après un regroupement qui s'est effectué en deux poules : Pointe-Noire et Brazzaville.

Mais administrativement, beaucoup reste à faire selon les explications de la Fécohand. Ces jeunes joueurs qui découvrent la compétition internationale pour la première fois manquent de passeports. Les questions d'hébergement des joueurs regroupés pour la dernière phase de préparation ont meublé les débats.

« Nous avons posé des problèmes, entre autres, l'internement des enfants. Le ministre nous a donné les orientations concernant la préparation et d'avoir l'esprit des compétitions de haut niveau », a expliqué César Dzota.

Hugues Ngouélondélé a estimé que ces jeunes enfants qui représenteront le Congo à Agadir devraient bénéficier d'une meilleure attention en termes de préparation, hébergement et même nutrition. Il entend s'impliquer personnellement.

Outre ces deux compétitions, les Diables rouges seniors dames sont engagées à la 3e édition de la CAN Edith-Lucie-Bongo-Ondimba qui se jouera au mois de juin à Yaoundé. Pour permettre à l'équipe d'avoir des matches tests avant ce rendez vous, les dirigeants de la Fécohand ont partagé au ministre leur vision d'engager cette équipe à la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes qui aura lieu en Algérie. « Nous voulons faire participer les Diables rouges à cette compétition pour servir de tremplin à la préparation », a souligné César Dzota

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.