Cote d'Ivoire: Législatives 2021 au Plateau - OD et 3 candidats s'engagent pour des élections sans violences

Ouattara Dramane dit OD, candidat du Rhdp pour les législatives du 6 mars 2021 à Abidjan-Plateau, a signé un code de bonne conduite avec trois autres candidats dans la commune, que sont Hamed Koffi Zarour, N'Cho Albert et Assielou Guy Arnaud, en vue de s'engager à une élection apaisée dans leur circonscription électorale.

Dans la motion commune lue à cet effet pour traduire leurs engagements de bonne conduite, par Hamed Koffi Zarour, les candidats appellent leurs différents partisans à prôner la paix. « La Côte d'Ivoire va bientôt vivre dans une période électorale. Cette fois, le suffrage du peuple sera sollicité pour une élection législative. Le plateau notre belle cité ne sera pas en reste. Les enjeux de ce scrutin sont importants et l'image de la dernière élection municipale dans notre cité est encore présente dans nos esprits. Au regard de ce qui nous a été donné de voir, nous les candidats à l'élection législative du plateau appelons à un scrutin apaisé en toute sécurité, interpellons les équipes de campagne afin de tout mettre en œuvre pour garantir le bon ton et la fraternité. Demandons aux habitants et aux électeurs de notre commune de prôner le vivre ensemble, encourageons les électeurs de se déplacer massivement aux différents centres de vote. Tous ensemble, unis, allons à des élections apaisées au plateau et que le meilleur des candidats gagne avec les félicitations des candidats malheureux au soir du 06 mars 2021».

Initiateur du projet, OD s'est félicité de cette signature, même si certains candidats (à l'instar de Jacques Ehouo, candidat de la coalition Pdci-Rda/Eds. Ndlr) ont manqué à l'appel. « Cette rencontre obéit à une exigence d'élection apaisée dans la commune du Plateau. La raison est que le Plateau a connu des heurts lors des élections municipales dernières. Pour ce qu'il représente symboliquement, le Plateau ne devrait pas connaître pareils mouvements. Cela ne nous honore pas. Nous qui sommes les acteurs importants de la politique dans la commune, nous devons tout mettre en œuvre pour que la commune ne revive plus pareils incidents. C'est pourquoi j'ai entrepris à l'endroit de tous les candidats, cette initiative pour demander que nous puissions nous retrouver autour d'une plateforme commune pour appeler l'ensemble des candidats, leurs directions de campagne et l'ensemble de nos militants et sympathisants à respecter les adversaires et à œuvrer pour que nous puissions obtenir des élections apaisées. Les 4 que nous sommes, c'est nous qui avons accepté de signer cet accord pour que nous puissions œuvrer à des élections apaisées », a-t-il déploré au passage.

Après la lecture de la motion, Hamed Koffi Zarour a donné les raisons pour lesquelles il a accepté d'adhérer à ce projet : «Nous sommes des concurrents politiques, mais nous ne sommes pas des ennemis , nous sommes des frères d'un même pays, et nous devons dans la divergence de nos points de vue, dans nos différences idéologiques, ethniques ou religieuses travailler à la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire. C'est la raison pour laquelle je me suis joint à cette initiative pour montrer mon attachement aux idéaux de paix. Cela s'impose à nous comme une nécessité absolue ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.