Afrique: Les clubs de D1 et D2 invités au respect des règles éditées par la FTF

22 Février 2021

Assoiffés de la reprise du championnat suspendu depuis mars 2020 pour des contraintes liées au Covid 19, certains clubs se donnent des rendez-vous amicaux dans le cadre des préparatifs de la saison 2020-2021 dont la reprise est annoncée pour le samedi 22 mars prochain.

Cependant lors des rencontres, les clubs négligent le respect des règles éditées par la Fédération Togolaise de Football (FTF) malgré les risques de contamination au Coronavirus dans le pays.

Ainsi, par une note circulaire N°006/2021/SG.FTF, le Secrétaire général de l'instance faîtière, Chris Dackey informe les clubs de première et seconde divisions qui ont entamé les préparatifs de la nouvelle saison à travers des matches amicaux qu'ils doivent « se conformer aux dispositions des Règlements généraux de la Fédération Togolaise de Football ».

Et d'ajouter, « aux clubs de première et de deuxième divisions, seuls autorisés à reprendre les entraînements collectifs, que l'organisation des matches amicaux est soumise à l'autorisation préalable de la Fédération Togolaise de Football ».

Ceci dit, les clubs doivent fournir « au Secrétariat Général de la FTF, au moins deux heures avant le match, les résultats négatifs des tests PCR des joueurs, des membres de l'encadrement technique, des dirigeants des clubs concernés et des arbitres pour officier la rencontre ».

Pour que la reprise de la saison soit certaine et sans risque de contamination, Chris Dackey « exhorte tous les acteurs au respect scrupuleux de la présente note circulaire dont la violation est passible de sanctions disciplinaires prévues par la règlementation de la FTF ».

A La Une: Afrique

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.