Togo: L'ARCEP a frappé fort contre TogoCom

22 Février 2021

L'épée de Damoclès planait au-dessus de la tête des sociétés de Téléphonie mobile du Togo depuis un moment. Eh bien, cette épée a frappé et c'est contre Togocellulaire membre du Groupe TogoCom. Après plusieurs injonctions, l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes), a infligée une sanction de plus d'un milliard de francs CFA Togo Cellulaire (TogoCel), pour « pratiques tarifaires interdites ».

Visiblement le temps des injonctions passé, l'Autorité est passée à la phase des sanctions, et par décision N°2021-001/ARCEP/CD du Comité de Direction, rendu publique ce lundi 22 février 2021, sanctionne lourdement Togo Cellulaire à une amende d'« un milliard neuf millions cinq cent soixante-quatre mille trois cent vingt-cinq (1 009 564 325) francs CFA (... ) ».

Aussi, elle réclame de Togo Cellulaire, une des sociétés membres du groupe TogoCom, de « cesser la pratique de la différenciation des tarifs On-net/Off-net sous toutes ses formes, dans un délai de vingt-quatre (24) heures, à compter de la date de notification de la présente décision ».

On peut dire que cette sanction n'est que la suite logique de de la décision n°2020-002 du 9 novembre 2020, dans laquelle l'ARCEP demandait à l'opérateur GSM de « se conformer à la clause de l'article 23 de son cahier des charges dans un délai de huit (08) jours, en mettant fin à la différenciation tarifaire ON-net/Off-net sous toutes ses formes ». Chose que celle-ci n'a toujours pas fait.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.