Cote d'Ivoire: Touba/Caravane de la presse sportive (1ère étape) - L'UNPSCI et Issouf Fadika prônent la paix par le sport

22 Février 2021

Touba à l'honneur. La ville a été choisie, ce samedi 20 février 2021, pour accueillir le lancement de la caravane sportive de l'Union nationale de la presse sportive de Côte d'Ivoire (UNPSCI). Ils étaient une quinzaine de journalistes sportifs conduits par la présidente Anne-Marie N'Guessan à prendre part à cette première étape de la caravane à Touba (Région du Bafing) placée sous le thème « Caravane sportive pour le rassemblement de la jeunesse pour la paix ».

Initiée en collaboration avec le parrain de l'UNPSCI, le PCA du guichet unique du commerce extérieur, Issouf Fadika, fils de la région, la caravane a été présidée par le ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, Moussa Sanogo, lui aussi natif de la région. Cette caravane a été marquée par deux finales (hommes et dames) au stade du Centre de formation professionnelle (CFP) qui ont mobilisé la jeunesse de Touba.

La finale masculine a opposé l'Union sportive de Touba (UST) à l'Espoir Football club du Bafing (EFCB). Rejoint au score à la pause (2-2) après avoir mené à deux reprises, l'Espoir va prendre définitivement la mesure de son adversaire au retour des vestiaires. Plus déterminés les joueurs de l'EFCB inscrivent deux nouveaux buts pour donner plus d »éclat à leur victoire (4-2).

Dans la finale des dames, les institutrices ont dominé les femmes du corps médical aux tirs au but (2-1). Deux belles démonstrations suivies avec beaucoup d'admiration par le parrain naturel de l'UNPSCI qui n'a, d'ailleurs, pas manqué de saluer la contribution des journalistes à l'instauration d'une paix durable et vraie.

« Les journalistes contribuent à la paix et à la cohésion sociale. Principalement les journalistes sportifs. Parce qu'eux ne sont pas dans les clivages politiques. Et le sport contribue davantage à rapprocher les gens », a martelé le parrain Issouf Fadika qui ne croyait pas si bien dire. A quelques jours seulement des législatives du 6 mars 2021, la caravane aura été l'occasion pour les jeunes de communier et de vivre les valeurs de paix et de fair-play prônées par le sport.

Cela, à travers, le football. Le ministre Moussa Sanogo, présent au stade du CFP, a donc tenu à rendre hommage à l'UNPSCI et au PCA du guichet unique du commerce extérieur, Issouf Fadika pour la belle opportunité donnée à la jeunesse de se retrouver et de « rompre les barrières ». « C'est vrai que les infrastructures ne sont pas encore ce que nous aurions souhaité, cela nous interpelle nous les premiers responsables mais honnêtement, il y a de la qualité », a-til salué les performances des athlètes.

La fête s'est poursuivie dans la soirée avec un concert qui a, une fois de plus, mobilisé la jeunesse de Touba. Plusieurs artistes comme Le Molare, Sans façon et bien d'autres ont fait vibrer le cœur des mélomanes qui ne demandaient qu'une telle occasion. Le ministre Moussa Sanogo a saisi ce rassemblement pour appeler à une jeunesse responsable, qui rêve grand et qui prend son destin en main.

C'est au cours de cette soirée que les équipes participantes au tournoi (48 au départ) ont été récompensées par le ministre Moussa Sanogo et le parrain de l'UNPSCI, Issouf Fadika. Un trophée, des maillots et une enveloppe de 500000 FCFA ont été remis aux vainqueurs.

Anne-Marie N'Guessan a marqué sa satisfaction à la jeunesse de Touba pour le bel exemple de mobilisation et de discipline dont elle a fait preuve ainsi qu'au ministre Moussa Sanogo pour sa sollicitude à l'endroit de son organisation. « Touba a été la première étape. On espère que d'autres villes vont suivre », s'est félicitée la présidente de l'UNPSCI.

A La Une: Presse et Média

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.