Cote d'Ivoire: Campagne de vaccination contre la Covid-19 - C'est le vaccin AstraZeneca qui sera administré en Côte d'Ivoire

22 Février 2021

Ce n'est plus qu'une question de jour. Si tout se passe comme prévu, la Côte d'Ivoire devrait accueillir ses premières doses de vaccin contre la Covid-19 à la fin de ce mois de février ou en début du mois de mars 2021. Et, la campagne de vaccination à proprement dite devrait commencer à partir du 15 mars.

Au ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, l'heure est donc aux préparatifs pour la réception des doses et la campagne de vaccination. C'est dans ce cadre que le directeur général de la Santé, Pr Mamadou Samba a présidé le vendredi 19 février dernier, à GrandBassam, l'atelier d'élaboration du plan opérationnel et des outils de gestion de la vaccination contre la Covid-19.

Pour le collaborateur du ministre Aka Aouélé, cette campagne de vaccination est une chance qu'il faut saisir. Cela d'autant plus que le pays est l'un des premiers en Afrique à recevoir ses doses dans le cadre du mécanisme Covax. « Nous sommes convaincus que c'est par la vaccination que nous allons pouvoir réduire la transmission du virus en Côte d'Ivoire. De nombreux efforts ont été faits par le gouvernement, tant dans le dépistage que dans la prise en charge. Aujourd'hui, une autre possibilité qui est la vaccination nous est offerte. Nous devons adhérer pour réduire de manière notable le taux de contamination et faire en sorte que cette maladie diminue dans notre pays », a-t-il exhorté.

Le Pr Ekra Kouadio Daniel, directeur coordonateur du programme élargi de vaccination (Dc Pev), ne dira pas autre chose. Tout en rassurant sur la capacité du pays à mener à bien cette campagne de vaccination, il a tenu à tranquilliser la population sur le bien fondé de la vaccination. Finalement, c'est le vaccin AstraZeneca, homologué par l'Oms et accepté par les autorités ivoiriennes, qui, a-t-il révélé, sera livré à la Côte d'Ivoire. Ce vaccin a la chance d'être conservé dans les conditions habituelles de conservation des vaccins.

« Les mesures de conservation sont les mesures de conservation habituelles. La chance que nous avons eue, c'est d'avoir un vaccin qui se conserve à la température habituelle de conservation des vaccins (entre +2 et +8 degrés). Nous avons les équipements nécessaires, notamment les chambres froides pour la conservation du vaccin », a-t-il affirmé.

Selon le directeur de la Dc Pev, 504 000 doses de vaccins sont attendues et chaque individu à vacciner recevra 2 doses. Soit donc près de 252 000 personnes à vacciner. Dans un premier temps, la campagne a-t-il précisé, concernera le grand Abidjan qui concentre 90% des cas de Covid-19.

Sont concernés par cette campagne le personnel médical, les enseignants et les forces de défense et de sécurité. La société civile se félicite de ce processus. Mme Koné Solange, présidente de la Fédération nationale des organisations de santé de Côte d'Ivoire ( FENOSCI), a félicité le gouvernent ivoirien pour sa gestion de la pandémie.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.