Maroc: Fortunes diverses pour le Raja et le TAS en Coupe de la Confédération

Les Rouges défieront Kaizer Chiefs le 28 courant au Burkina Faso

Poursuite de campagne pour le Raja et fin de parcours pour le TAS en Coupe de la Confédération CAF. Dimanche, les Verts sont parvenus dans la douleur à décrocher leur billet pour la phase de poules aux dépens du club tunisien de l'US.Monastir après recours aux tirs au but, au moment où l'équipe du Tihad de Casablanca est passée tout près d'un autre exploit, se faisant éliminer, malgré sa victoire par 2 à 1, par les Zambiens de FC Nkana. Les Blancs n'ont pas à rougir de leur prestation en cette C2 continentale. En donnant la réplique pour le match retour au FC Nkana au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, les partenaires du jeune Acha, dores et déjà dans le collimateur de clubs intéressés par ses services, ont sorti le match qu'il fallait, réussissant à trouver la faille en deux temps, et de belle manière,suite aux réalisations de Mahmoud Bentayeg (4è) sur un coup de pied arrêté et d'Ayman Dairani (38è) sur un heading.

A deux à zéro et une égalité parfaite entre les deux actes, l'équipe du TAS aurait dû se montrer beaucoup plus prudente et ne pas se porter vers l'avant à la recherche du troisième but. Une erreur de stratégie dont la grande part de responsabilité incomberait au coach Abderrahim Taleb qui, au vu de son expérience, aurait pu mieux diriger ses protégés, cueillis à froid à l'heure de jeu par Simon Mulenga. L'aventure se termine donc pour le TAS, locataire de la D2 marocaine, en droit de se targuer de ses performances pour son baptême africain après avoir surclassé aux deux précédents tours, les Gambiens de Gamtel et les Béninois d'Adjobi Football Club. Quant au Raja, il faut dire qu'il a eu chaud avant de voir se dégager l'horizon du tour suivant.

Vainqueurs à l'aller à la maison sur la petite marque de 1 à 0, les Verts ont joué une équipe de Monastir accrocheuse, à l'aise sur sa pelouse et animée par l'idée d'aller jusqu'au bout. Pour remettre les pendules à l'heure sur les deux matches, les locaux ont dû attendre la 38ème minute pour qu'Ilyes Jelassi, sur un tir limpide à ras de terre, trompe le keeper Anas Zniti. Par la suite, les joueurs de Monastir, des néophytes du concours, ont beau manœuvrer mais ils ont buté sur un Raja bien appliqué défensivement. Toutefois, sur le plan offensif, la réaction était en deçà des attentes.Comme précité, c'est grâce aux penalties que les Casablancais ont pu obtenir leur qualification, bouclant cette séance sur le score de 6 à 5.

Le Raja tout comme la Renaissance de Berkane, tenante du titre et qualifiée d'office, représenteront les couleurs nationales lors de la phase de groupes, tour dont le tirage au sort devait avoir lieu hier au siège de la CAF au Caire. Cette année, il sera rehaussé par la présence de bon nombre de grosses écuries de la trempe des Egyptiens de Pyramids, finalistes de la précédente édition, des Sud-Africains d'Orlando Pirates, des Algériens de l'Entente de Sétif et de la JS.Kabylie ou encore des Tunisiens du CS.Sfaxien. Par ailleurs, en Ligue des champions et pour le compte de la seconde journée de la phase de groupes (GP/C), le WAC défiera, aujourd'hui à partir de 14 heures à Luanda, l'équipe angolaise de Petro Atletico qui reste sur une défaite concédée au cours de la première manche devant Horoya Conakry (2-0) qui, lui, jouera les SudAfricains de Kaizer Chiefs.

Sortie inaugurale importante pour les Rouges qui, après un long trip de plus de 24 heures, sont tenus de bien négocier ce cap dans la perspective d'entrevoir le second sous de bons auspices. Un deuxième match prévu dimanche prochain au Burkina Faso contre Kaizer Chiefs, fameux match qui a irrité tout le monde bien avant sa tenue. Prévu initialement en Egypte, il a été délocalisé au Burkina, et ce grâce aux efforts de la FRMF qui, en un temps record, a pu trouver un autre stade dans un pays neutre, et ce pour éviter au Wydad une défaite par 2 à 0 sur tapis vert.

Il convient de rappeler que la Fédération Royale marocaine de football avait saisi la Commission d'organisation des compétitions interclubs de la CAF pour l'informer «de la décision des autorités marocaines de ne pas autoriser le match WAC/Kaizer Chiefs pour des raisons sanitaires, suite à l'évolution récente de la pandémie de Covid-19 », en Afrique du Sud.

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.