Gabon: BDC - L'appel à la cohésion sociale de Guy Christian Mavioga

22 Février 2021

Le Bloc démocratique chrétien a fait une déclaration politique ce mardi 22 février. Une déclaration faite par son Secrétaire exécutif Guy Christian Mavioga et dans laquelle, il rappelle que les Gabonais de la Majorité et Gabonais de l'opposition sont frères et soeurs. Aussi, appelle t-il à l'union sacrée et à la cohésion sociale pour un Gabon un et indivisible .

Mesdames et Messieurs, Chers frères et sœurs de la même Patrie le Gabon Chers compatriotes

Les moments d'incompréhensions que traverse notre pays n'ont pas de raisons d'êtres. Ces incompréhensions qui engendrent dans l'ensemble du pays, des mouvements déplorables entrainant jusqu'à la perte de vie de plusieurs de nos compatriotes d'une part et de nombreux blessés d'autre part, ne peuvent plus continuer, au nom de l'Amour de la Patrie, au nom de l'Amour du prochain et surtout au nom de l'Amour du bien commun.

Pour si peu ! Non ; non, je dis encore et encore non, non, notre pays le Gabon, n'a pas besoin de ça. Au nom du BDC, j'adresse toutes mes condoléances aux familles endeuillées et souhaite une prompte guérison à tous les blessés et à tous les malades. Puisse le Dieu TOUT PUISSANT, le Médecin des Médecins et le Consolateur des Cœurs affligés, qu'en ces moments difficiles soit de votre côté. Chers compatriotes, gouvernants et gouvernés nous sommes tous frères et sœurs.

Chers compatriotes, Gabonais de la Majorité et Gabonais de l'opposition, nous sommes tous frères et sœurs. Chers compatriotes, Gabonais du SUD, Gabonais du NORD, Gabonais de l'OUEST, Gabonais de l'EST et Gabonais du Centre, du sommet de la pyramide jusqu'à la racine de celle-ci, nous sommes tous frères et sœurs.

Pourquoi tant de haine ? Pourquoi tant d'égocentrisme ? Pourquoi tant d'immaturité et de cécité politique ? Pourquoi nous Gabonais, nous devons nous laisser manipulés par nos ennemis, les esprits ténébreux qui souhaitent voir les Gabonais que nous sommes, disparaitre pour prendre nos terres et tous nos biens ? Pourquoi ? Ressaisissons-nous et soyons vigilants pour éviter les pièges du Malin.

C'est un conseil de la sagesse universelle et infinie pour chacun d'entre nous. Nous avons tous qu'une seule vie sur terre et un seul pays notre Gabon. La santé n'a pas de prix, oui nous le savons tous, à ce titre nous devons alors comprendre les préoccupations du gouvernement pour lutter contre le Covid'19 notre ennemi commun.

Mais, par ailleurs, nous savons également que la paix, la sécurité et un avenir en confiance sont des éléments fondamentaux de toute vie, donc la paix aussi n'a pas de prix et là, le gouvernement devrait tout de même comprendre les préoccupations du peuple accablé par la faim ; le chômage et bien d'autres maux. Au regard de tous les évènements de ces derniers temps dans notre pays, il est certain, que cette situation est le fruit d'une véritable crise de confiance qui ne cesse de ronger notre vivre ensemble entre gouvernants et gouvernés.

Plus personne ne fait confiance à l'autre : c'est gravissime et nous devons ensemble exorciser ce manque de confiance réciproque pour reconstruire un avenir en toute confiance aux fins d'éviter toutes formes de cataclysmes et de calamités dans notre Gabon.

Mes chers compatriotes, frères et sœurs, En 2009, en venant au pouvoir avec Ali Bongo Ondimba, nous, Majorité Républicaine et Sociale pour l'Emergence (MRSE) avons pris l'engagement d'agir ensemble pour construire l'avenir du Gabon en toute confiance.

Agir ensemble pour conduire le Gabon vers un Avenir en Confiance. Ceci implique inéluctablement l'exercice d'une démocratie consensuelle ou participative en toute circonstance.

C'est fort donc de cette philosophie politique, imprimée fortement par Ali Bongo Ondimba et renforcé par son rêve d'égalité de chances en 2016, que je propose au nom du Bloc Démocratique Chrétien(BDC) une PAIX DE BRAVES à tous les GABONAIS soutenue par un CONTRAT SOCIAL ou un PACTE SOCIAL. Notre Corps Social doit être en tout temps, notre priorité.

Nous devons donc, avoir le courage d'Agir Ensemble pour corriger les fractures sociales aigües au bénéfice de la cohésion sociale d'une part et au bénéfice de la cohésion nationale d'autre part, mais renforcée par l'unité, le respect de tous, le respect des institutions républicaines, spirituelles et traditionnelles. Il n'est jamais trop tard pour faire bien. Le plus important ici, gouvernants et gouvernés, c'est que nous devons chaque jour rechercher le bien de tous, rechercher la paix, pour que jamais au grand jamais, notre vivre ensemble ne soit en péril.

Aussi, souvenons-nous, aucune nation au monde ne s'est construite dans la division et dans la haine. Que le DIEU TOUT PUISSANT nous accorde la plénitude de sa SAGESSE, car les personnes sages bâtissent et les insensées détruisent. Je vous remercie.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.