Gabon: Biendi Maganga au chevet de la famille du défunt Iloko

22 Février 2021

Ce dimanche 21 février 2021 au PK6, entre le 3ème et le 6ème arrondissement de Libreville, le ministre en charge de l'Agriculture et de la Pêche, Biendi Maganga Moussavou, s'est rendu au domicile de la famille du regretté Gildas Iloko.

Ce jeune homme qui a perdu la vie par balle pendant la manifestation pacifique des casseroles. Le Ministre est allé rassurer la famille éplorée quant à la poursuite de l'enquête ouverte, et marquer la solidarité du gouvernement auprès la famille du défunt.

Un évènement tragique qui vient paralyser plusieurs familles et écoeurer la population gabonaise. Dans la nuit du jeudi à vendredi 19 février dernier au Pk6, lors du "concert des casseroles", le jeune Gildas Iloko est passé de vie à trépas après avoir reçu une balle de fusil au dos. Une situation qui n'a pas pu retenir certains membres du gouvernement loin de la famille endeuillée. En effet, Biendi Maganga Moussavou, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche s'est rendu au domicile familial du regretté Iloko afin de consoler la famille éprouvée et de lui témoigner la profonde communion du gouvernement dont il est membre.

Visages attristés, sous un air d'assurance, la famille endeuillée accorde de l'attention au ministre en charge de l'Agriculture qui leur a exprimé sa compassion. « Personne ne peut se réjouir et être insensible de la mort de quelqu'un. Je crois que le Gabon tout entier est sensible à cette disparition, comme à celle de l'autre disparition... », exprime le membre du gouvernement.

La mort par balle du jeune homme, au soir du 18 au 19 février dernier, n'est pas restée sans suite. Les auteurs de ce crime ne sont pas connus. Une enquête a été ouverte afin d'élucider cette affaire. Le ministre Biendi Maganga Moussavou, au cours de ses échanges avec la famille du défunt, a invité tout un chacun à rester dans l'attente de l'aboutissement de cette enquête. « On éprouve une énorme douleur, certes, mais attendons ensemble les conclusions des enquêtes afin d'identifier les coupables et qu'ils soient punis », va-t-il ajouter.

Le jeune Gildas Iloko était un jeune père de famille et étudiants à l'université Omar Bongo de Libreville. Il laisse derrière lui 4 enfants. L'enquête pour élucider son décès par balle suit son cours. Reste à savoir si les résultats suivront. Rappelons que deux autres morts seraient déplorés sur le territoire national , à la suite de la manifestation pacifique des casseroles qui viserait à dire « non aux mesures suicidaires » prises par le gouvernement dans le cadre de la riposte contre la pandémie à coronavirus.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.