Madagascar: Formation - Le scoutisme une école de vie

La journée mondiale du scoutisme n'est pas passée inaperçue. Les scouts ont marqué cet événement par le port de tenue ou de foulard.

Hendrick Talata est sorti de chez lui avec un foulard bicolore noué autour du cou, hier. Il a porté ce symbole de l'unité scoute à laquelle il appartient, pour célébrer la journée mondiale du scoutisme. A son jeune âge, Hendrick Talata, un scout catholique, est fier d'appartenir à ce mouvement de jeunesse mondial. « Le scoutisme m'a beaucoup apporté en termes de connaissances. Il a développé mon sens du civisme, et m'a poussé à multiplier les bonnes actions et actes de bienfaisance, à travers les voyages et toutes les activités qu'on fait en tant que scout », raconte ce jeune de 19 ans. Hendrick Talata a intégré ce mouvement à 12 ans, de son plein gré. « J'ai eu beaucoup d'admiration pour les jeunes scouts de mon quartier qui avaient beaucoup d'activités, c'est ce qui m'a poussé à devenir scout », ajoute-t-il.

Mikolo Tantana, nom de totem de Toky Rahaingo, adjoint au commissaire général du Mouvement scout Tily eto Madagasikara, énumère, également, les bienfaits du scoutisme. « Je me suis fait plusieurs amis, grâce au scoutisme. J'ai des amis dans mon quartier, au sein des vingt deux régions et même à l'étranger. Le scoutisme m'a, par ailleurs, aidé dans mes études et dans mon travail. Il m'a enseigné des choses qu'on ne peut pas apprendre en classe, à l'école ou au sein de la famille », témoigne-t-il.

Fanja Fanantenantsoa, pour sa part, témoigne que le scoutisme a forgé en elle, le sens de la débrouillardise. « Je me souviens encore de l'épreuve que j'ai passée pour intégrer le sampana Maitso, quand j'avais 12 ans. Cette épreuve se déroulait la nuit. On m'a donné du riz, des légumes, une petite marmite et une allumette. Je devais cuire cette nourriture. Je l'ai réussie, même si j'avais très peur. Depuis, et grâce aux autres épreuves et activités, je suis devenue débrouillarde et courageuse », raconte-t-elle.

Près de cent-cinquante-mille scouts sont recensés à Madagascar. Beaucoup ont porté leur tenue de scout pour aller travailler ou pour aller à l'école, hier. On en a vu dans des établissements scolaires comme au lycée Ampitatafika, dans une école privée à Tsiadana. D'autres ont mis le foulard de l'unité de scout, ou d'autres symboles comme des pins. Fiers d'appartenir à ce mouvement créé par Robert Baden Powell, en 1907.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.