Madagascar: Vohémar - Un commerçant tué, un suspect exécuté

Manambana Vohémar était en ébullition dans la nuit de dimanche à lundi. Un gargotier a été mortellement blessé après qu'un gang armé a assailli son foyer tandis qu'un suspect appréhendé par le fokonolona a été lynché à mort.

Sauvé in extremis par les forces de gendarmerie, un deuxième individu incriminé dans l'attaque armée a été placé dans un lieu sécurisé. «Tard dans la nuit, aux alentours de 22h30, j'ai reçu un coup de téléphone racontant qu'un commerçant de Maromikiotro avait été la cible de bandits et qu'il avait dû être évacué de toute urgence à Vohémar », explique Daody Ally, adjoint au maire de la commune rurale de Manambana.

« Tout de suite, je me suis dépêché à Maromikotro avec trois éléments du poste avancé de Manambana. A notre arrivée sur place, les villageois avaient déjà appréhendé un suspect. Peu de temps après, un deuxième coup de téléphone nous a informés qu'un deuxième individu avait été capturé à Amparibe. Du coup, nous nous y sommes rendus », poursuit-il.

Alors que les gendarmes étaient en train d'emmener le deuxième suspect, les proches du commerçant attaqué ont été informés que celui-ci avait succombé. Furieux, ils ont voulu arracher aux gendarmes l'individu appréhendé. Dispersée au gaz lacrymogène, la foule a dû y renoncer. Les nouvelles ont néanmoins très vite fait le tour des environs. Avant même que les gendarmes n'arrivent à Maromikotro, le premier suspect a déjà été lynché par le fokonolona.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.