Afrique: Éliminatoires de l'Afrobasket hommes 2021 - La marche éléphantesque vers Kigali

23 Février 2021

Partis presque sur la pointe des pieds à Yaoundé, la capitale du Cameroun, pour disputer la deuxième et dernière fenêtre qualificative pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations séniors hommes de basket-ball (Afrobasket 2021), les Éléphants sont rentrés hier, en héros, à Abidjan. La bande à Lezkano, heureuse de se retrouver sous les couleurs ivoiriennes depuis l'avènement du président El Hadj Mahama Coulibaly à la tête de la Fédération ivoirienne de basket-ball (Fibb), a cassé la baraque au Palais des sports de Yaoundé.

Dans leur groupe C qu'ils partageaient avec la Guinée, la Guinée équatoriale et le Cameroun, pays d'accueil de ce tournoi. Les Ivoiriens qui occupaient la tête du groupe, après la première fenêtre en février, ont confirmé leur hégémonie. Ils ont cueilli à froid leurs voisins de Conakry (85-73) lors de la première journée, renvoyé les Équato-Guinéens à leur copie (93-50). Avant de piétiner les Lions indomptables dans leur tanière de Yaoundé (64-57). Un score sans appel qui permet à la Côte d'Ivoire de composter son billet d'avion pour la phase finale. Elle rejoint ainsi le Rwanda (hôte), le Nigeria, le Soudan du Sud, le Mali, la Tunisie, la République centrafricaine (Rca), la RdC, le Cameroun, le Sénégal, l'Angola, le Kenya et l'Égypte à cette grand-messe continentale qui aura lieu du 24 août au 5 septembre, à Kigali, la capitale rwandaise.

Ce qui est frappant, c'est que les Éléphants de coach Lezkano ont gagné tous les matches de la phase éliminatoire. Ce qui leur donne 12 points +94. En plus d'être la meilleure attaque avec 462 points marqués, ils sont la deuxième meilleure défense avec 368 points encaissés. Ce qui augure des lendemains meilleurs pour cette sélection nationale de Côte d'Ivoire. Une équipe qui pourrait faire sensation au Rawanda. Pourvu que le technicien peaufine davantage la forme des joueurs. Car, malgré leur brillant parcours, les Éléphants ont donné, par moments, des palpitations aux supporters. La bande à Lezkano doit surtout travailler son adresse face au panier. Que ce soit sur les lancers francs ou les tirs à mi-distance, elle traîne d'importantes lacunes. Stéphane Konaté, le capitaine et ses équipiers gagneraient également à développer certains automatismes et à ne pas être distraits au rebond.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.