Congo-Kinshasa: Terrorisme - Plus de trois millions d'enfants déplacés victimes de violences des milices

L'Unicef vient de publier récemment un rapport faisant été des atrocités perpétrées par des miliciens qui opèrent à l'est de la RDC.

L'organisation appelle à mettre fin au conflit qui accentue l'une des plus graves crises humanitaires au monde. D'après les chiffres des Nations unies, on compte actuellement cinq millions de personnes déplacées en République démocratique du Congo(RDC), soit plus que dans tout autre pays à l'exception de la Syrie. La moitié d'entre elles a été déplacée au cours de douze derniers mois.

« Les enfants déplacés ne connaissent que la peur, la pauvreté et la violence. Les unes après les autres, les générations ne peuvent penser qu'à leur survie », affirme Edouard Beigbeder, Représentant de l'Unicef en RDC. « Nous devons intensifier nos efforts, afin de nourrir l'espoir d'un avenir meilleur pour ces enfants. »

Le rapport publié par l'Unicef contient le témoignage d'enfants qui ont été recrutés par les milices et qui ont été victimes d'agressions sexuelles, puis ont subi d'autres violations graves de leurs droits. Au cours des six premiers mois de 2020, ces violations ont enregistré une hausse de 16 % par rapport à l'année précédente.

Les violences dans les provinces de l'est se vivent au quotidien. Selon l'agence onusienne, les familles déplacées vivent dans des camps surpeuplés sans accès à de l'eau propre, aux soins de santé et à d'autres services élémentaires. « D'autres sont hébergées par des communautés locales pauvres. Dans les provinces les plus touchées par la violence notamment en Ituri, au Nord-Kivu, au Sud-Kivu et Tanganyika, plus de huit millions de personnes souffrent d'insécurité alimentaire aiguë », indique la même source.

Pour soulager ces populations, l'Unicef dirige le programme de réponse rapide en partenariat avec des ONG nationales pour apporter une solution temporaire, puisqu'il a permis de fournir des bâches, des ustensiles de cuisine, des jerricanes et d'autres produits essentiels à près de cinq cent mille personnes en 2020.

« Ces distributions d'urgence permettent de faire face au choc immédiat du déplacement, mais entrent également dans le cadre d'une action intégrée qui cherche à répondre aux besoins plus larges des familles en matière de santé, de nutrition, de protection, d'EAH ou d'éducation », explique Typhaine Gendron, responsable des urgences de l'Unicef en RDC.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.