Sénégal: Lancement de la campagne de vaccination anti-Covid - c'est l'heure des injections !

23 Février 2021

Le Sénégal lance, ce mardi, sa campagne de vaccination contre la Coovid-19 sur l'ensemble du territoire national. Les personnels de santé et les personnes âgées de plus de 60 ans et celles vivant avec des comorbidités devront commencer à se faire administrer la dose.

Au Sénégal, le Comité de suivi et de contrôle des opérations de vaccination contre la Covid-19 (Cscov-C19) a été installé, lundi, par le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. « Toutes les 14 régions ont été touchées par l'épidémie. La riposte continue autour principalement du respect des mesures barrières et de la prise en charge des cas. Mais aujourd'hui, l'évolution actuelle de la maladie fait que la vaccination est la meilleure arme dont nous disposons pour la vaincre. Plus que jamais, l'opportunité s'offre à nous pour réduire la morbidité et la mortalité liées à la Covid-19. C'est pourquoi, à côté des comités techniques qui sont en train de faire un travail remarquable, j'ai tenu à mettre en place un Comité de Suivi et de Contrôle des Opérations de Vaccination contre la Covid-19 « CSCOV-C19 », a indiqué Abdoulaye Diouf Sarr. Cet exercice précède la campagne de vaccination, qui sera officiellement lancée, ce mardi.

Et les 200 000 doses de la firme chinoise Sinopharm, sont acheminées dans 10 des 14 capitales régionales du pays, d'après la Directrice de la Pharmacie nationale d"approvisionnement (Pna). Annette Seck Ndiaye de rassurer, à cet effet que les 4 régions Sud qui restent, seront servies, mardi.

3 430 920 de personnes ciblées dans la première phase

A signaler qu'au total, 3 430 920 de personnes devraient se faire vacciner dans cette première phase. Il s'agit des cibles prioritaires de ces opérations de vaccination (personnel de santé, personnes âgées de plus de 60 ans et celles vivant avec des comorbidités).

Le chef de l'Etat qui se fera vacciner parmi les premiers, a annoncé l'acquisition prochaine de près de 7 000 000 de doses dans le cadre de l'initiative Covax, pilotée par l'Organisation mondiale de la Santé (Oms). « Tous les Sénégalais qui le désirent, se feront vacciner avant fin 2022 », a rassuré le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, dans un entretien avec Le Soleil.

Cette campagne est officiellement lancée, au moment où notre pays a enregistré quelque 33099 cas positifs de Covid-19, dont 27428 guéris et 814 décédés.

Ce qui pousse les Imams et Oulémas du Sénégal à exhorter toute la population à aller se faire vacciner et très massivement pour se préserver du Coronavirus. « C'est un acte de civisme et de citoyenneté recommandé par la religion musulmane », rappelle l'un des membres de ladite association, Imam Makhtar Ndiaye, qui ajoute que « le fait de ne pas se vacciner est synonyme de suicide. Et le suicide est formellement interdit par l'Islam ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.